Ronald Reagan Building

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ronald Reagan Bld.jpg

38° 53′ 38″ N 77° 01′ 51″ O / 38.89389, -77.03083

Le Ronald Reagan Building and International Trade Center, nommé d'après l'ancien président américain Ronald Reagan, est un bâtiment fédéral situé sur Pennsylvania Avenue dans le triangle fédéral à Washington, D.C..

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est le premier bâtiment fédéral à Washington, D.C. conçu pour un usage gouvernemental et privé. Toutes les organisations abritées dans ce bâtiment sont dédiées au commerce international et à la globalisation. Parmi les organisations qui y ont leur siège, se trouvent l'Agence des États-Unis pour le développement international (US Aid), l'U.S. Customs and Border Protection et le Woodrow Wilson International Center for Scholars. La première location à une firme privée fut signée avec une banque d'investissement, la Quarterdeck Investment Partners, Inc.. L'immeuble abrite des conférences, des salons commerciaux, des évènements culturels et des concerts de plein air, cependant les mesures de sécurité qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001 pour les bâtiments fédéraux ont limité les accès publics et privés aux bâtiments prévus initialement par ces concepteurs.

Le lieu était connu au début du XXe siècle sous le surnom de "plague spot" car il abritait de nombreux saloons et maisons closes. Terrain fédéral depuis les années 1920, le site avant la construction du bâtiment en 1996, était utilisé comme parking. Le bâtiment a été dessiné par James Ingo Freed (du cabinet d'architectes Pei Cobb Freed & Partners) et Ellerbe Becket. Il est situé en face de l'Oscar Straus Memorial.

Au moment de sa construction, le Ronald Reagan Building était le plus cher bâtiment fédéral jamais construit avec un coût de 768 millions de dollars. Il est le second plus grand bâtiment fédéral après le Pentagone. Son nom fut controversé, car Ronald Reagan était considéré comme le champion d'un gouvernement et État réduits (small government) et cet immeuble était vu par certains comme un exemple de gaspillage fédéral[1]. Le centre de conférence abrite plus de 1200 évènements chaque année, dont plusieurs galas de charité. Possédant le plus grand garage de Washington, un centre d'informations, et une station de métro, l'immeuble est visité par plus d'un million de touristes chaque année. La série de concerts pendant l'été tenue sur la Woodrow Wilson Plaza et les nombreuses possibilités de restauration attirent beaucoup de monde à l'heure du déjeuner.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sean Paige, « An ironic boondoggle », Insight on the News,‎ October 27, 1997 (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]