Ronald Knox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Knox.

Ronald Knox

alt=Description de l'image Ronaldknox.jpg.
Nom de naissance Ronald Arbuthnott Knox
Activités Écrivain, prêtre, théologien
Naissance 17 février 1888
Kibworth, Leicestershire, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 24 août 1957 (à 69 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman policier

Ronald Arbuthnott Knox (Kibworth, Leicestershire, 17 février 1888 - Londres, 24 août 1957) est un prêtre, théologien et écrivain britannique, notamment auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un évêque anglican de Manchester, Ronald Knox perd sa mère pendant sa petite enfance. Il fait ses études à Eaton et Oxford. Ordonné prêtre anglican en 1912 et nommé aumônier de Trinity College, à Oxford, il se convertit au catholicisme en 1917, et est ordonné prêtre catholique en 1918. Prédicateur renommé, auteur de nombreux ouvrages de spiritualité, d'apologétique et de théologie, ainsi que d'essais littéraires, il coordonne également une nouvelle traduction anglaise de la Bible encore largement utilisée dans le monde catholique anglophone. Pendant la Première Guerre mondiale, il travaille dans le Military Intelligence.

Ronald Knox demeure célèbre pour ses sermons, art qu'il a exercé dans un nouveau média de son temps, la radio. Il eut une grande influence sur plusieurs écrivains britanniques eux-mêmes convertis au catholicisme : G. K. Chesterton, Evelyn Waugh, Siegfried Sassoon.

En 1912, il publie dans le Oxford Blue Book un essai intitulé Études sur la littérature de Sherlock Holmes. Republié plus tard, en 1928-1929, dans un recueil intitulé Essays in Satire, cet essai constitue le point de départ officiel de ce qu'il est convenu d'appeler les « études holmésiennes ». Knox y fait part à bâtons rompus de diverses réflexions qui lui sont venues à l'esprit en lisant les histoires de Sherlock Holmes. Avec beaucoup de verve, il passe de l'une à l'autre, mais en les distinguant et les isolant bien les unes des autres, apparaît une série de thèmes qui serviront par la suite de base à des controverses entre auteurs. Avec d'autres, non abordés par Knox, ces thèmes sont aujourd'hui regroupés sous le vocable des « études holmésiennes ». Et les controverses portant sur ces points font encore les délices des clubs holmésiens.

Ronald Knox, lui-même auteur d'une demi-douzaine de romans policiers. Pour le Detection Club, dont il fait partie dès sa fondation, il a également codifié les « dix règles d'or du roman policier », connues sous le nom de « Décalogue de Knox ».

Il meurt d'un cancer en 1957.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Spiritual Aeneid (1918)
  • The Belief of Catholics (1927)
  • Difficulties: Being a Correspondence About the Catholic Religion (1932) (avec Arnold Lunn)
  • A Barchester Pilgrimage (1935)
  • Let Dons Delight (1939)
  • The Hidden Stream : Mysteries of the Christian Faith (1953)

Littérature policière[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Viaduct Murder (1925)
  • The Three Taps (1927)
  • The Footsteps at the Lock (1928)
  • The Body in the Silo (1933)
    Publié en français sous le titre Le Cadavre dans le silo, Paris, Durental, 1934
  • Still Dead (1934)
  • Double Cross Purposes (1937)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Saved by Inspection (1931).
  • The Motive (1937)
  • The Adventure of the First Class Carriage (1947)

Ouvrages écrits en collaboration avec des membres du Detection Club[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Étude sur Ronald Knox[modifier | modifier le code]

  • Evelyn Waugh, The Life of the Right Reverend Ronald Knox, 1959

Références[modifier | modifier le code]

  • John M. Reilly, Twentieth Century Crime and Mystery Writers, 2e édition, New York, St. Martin Press, 1985, p. 538-541.

Liens externes[modifier | modifier le code]