Ron Roenicke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ron Roenicke Baseball pictogram.svg
Ron Roenicke on April 1, 2013.jpg
Brewers de Milwaukee - No  10
Manager, instructeur, voltigeur
Frappeur ambidextre  Lanceur gaucher
Premier match
2 septembre 1981
Dernier match
21 mai 1988
Statistiques de joueur (1981-1988)
Moyenne au bâton ,238
Circuits 17
Points produits 113
Premier match (manager)
31 mars 2011
Statistiques de manager (2011-2014)
Victoires-Défaites 335-313
 % Victoires ,517
Équipes

Ronald Jon Roenicke (né le 19 août 1956 à Covina, Californie, États-Unis) est l'actuel manager des Brewers de Milwaukee de la Ligue majeure de baseball. Il a aussi joué pour six équipes de la MLB au poste de voltigeur de 1981 à 1988. De 2000 à 2010, il fut instructeur au troisième but, puis instructeur adjoint sur le banc avec les Angels d'Anaheim.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Après avoir été drafté à quatre reprises sans jamais signer de contrat avec les équipes l'ayant sélectionné (les Athletics d'Oakland en 1974, les Giants de San Francisco en 1975, les Tigers de Detroit puis les Braves d'Atlanta en 1976), Ron Roenicke devient le choix de première ronde des Dodgers de Los Angeles en juin 1977. Il est le 17e joueur sélectionné au total lors de cette séance du repêchage amateur.

Il fait ses débuts dans les majeures avec les Dodgers le 2 septembre 1981. Il dispute 22 parties en fin de saison régulière avec Los Angeles mais est laissé de côté durant les séries éliminatoires qui voient les Dodgers remporter la Série mondiale. Roenicke joue sa saison recrue en 1982.

Libéré en cours de saison 1983, il se joint brièvement aux Mariners de Seattle, complétant l'année avec des sommets personnels en carrière de 82 coups sûrs et six coups de circuit.

En 1984, Roenicke s'aligne avec les Padres de San Diego. Il ne joue que 12 parties de saison régulière avec le club mais apparaît dans deux parties de la Série mondiale 1984, que les Padres perdent face aux Tigers de Detroit.

Après une saison (1985) chez les Giants de San Francisco, il s'aligne pour deux années avec les Phillies de Philadelphie. En 1986, il présente son plus haut total de points produits en carrière (42). Il complète sa carrière par quelques parties jouées pour les Reds de Cincinnati en 1988.

Ron Roenicke a joué 527 matchs en carrière dans les majeures, présentant une moyenne au bâton de ,238 avec 256 coups sûrs, 17 coups de circuit, 113 points produits et 141 points marqués.

Carrière d'instructeur et de manager[modifier | modifier le code]

Ron Roenicke occupe des fonctions d'instructeur et de manager à partir de 1992[1].

Il fait d'abord partie du personnel d'instructeurs des Dodgers de Los Angeles en 1992 et 1993.

En 1994, il dirige pour la première fois une équipe de baseball alors qu'il est en poste comme manager des Dodgers de Great Falls, club des ligues mineures affilié à la franchise de Los Angeles. Comme manager du Spirit de San Bernardino en 1995, il mène l'équipe au championnat et est élu manager de l'année dans la Ligue de Californie. En 1997, il est élu meilleur manager de la Ligue du Texas pour ses succès avec l'équipe championne du circuit, les Missions de San Antonio. Il dirige cette même équipe au début de la saison suivante, mais quitte pour prendre un poste vacant de manager avec les Dukes d'Albuquerque, club-école AAA des Dodgers.

Il quitte l'organisation des Dodgers de Los Angeles pour aller diriger en 1999 les destinées des Grizzlies de Fresno, le club-école de niveau Triple-A des Giants de San Francisco.

En 2000, Roenicke revient dans les majeures comme instructeur au troisième but des Angels d'Anaheim. Il occupe ces fonctions durant six ans avant de devenir instructeur sur le banc (bench coach) des Angels. En août 2006, Roenicke et l'instructeur des lanceurs Bud Black[2] dirigent les Angels durant trois parties, remplaçant Mike Scioscia, qui doit purger une suspension imposée par la ligue après une bagarre générale sur le terrain ayant impliqué les Angels et les Rangers du Texas[3]. Les Angels gagnent les trois matchs disputés sans Scioscia.

À l'automne 2010, Ron Roenicke est pressenti pour devenir le nouveau manager des Brewers de Milwaukee[4] et devient officiellement le 18e gérant de l'histoire de la franchise le 4 novembre[5], succédant à Ken Macha. Roenicke mène les Brewers à leur premier titre de division en 29 ans, l'équipe terminant en première place de la division Centrale de la Ligue nationale en 2011 avec 96 victoires et 66 défaites, ce qui est aussi la meilleure performance de la franchise en 42 saisons à Milwaukee[6]. Après avoir remporté sur Arizona une première série éliminatoire depuis 1982, Roenicke mène les Brewers jusqu'à la Série de championnat, où leur parcours prend fin contre Saint-Louis. Roenicke termine deuxième au vote désignant le manager de l'année 2011 dans la Ligue nationale, derrière le lauréat Kirk Gibson des Diamondbacks[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ron Roencike, site des Angels de Los Angeles d'Anaheim. Consulté le 3 novembre 2010.
  2. Scioscia Eager to Get Back in Dugout, Mike DiGiovanna, Los Angeles Times, 20 août 2006.
  3. Roenicke Fills In Blanks for Scioscia, Ben Bolch, Los Angeles Times, 19 août 2006.
  4. Brewers' choice for skipper is Angels' Roenicke, Adam McCalvy / MLB.com, 2 novembre 2010.
  5. Roenicke formally named Brewers' skipper, Adam McCalvy / MLB.com, 4 novembre 2010.
  6. (en) Milwaukee Brewers Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  7. (en) 2011 Awards Voting, baseball-reference.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]