Ron Lapointe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ron Lapointe

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 12 novembre 1949,
Verdun (Canada)
Mort le 23 mars 1992
Entraîneur décédé
A entraîné Junior de Montréal (LHJMQ)
Remparts de Québec (LHJMQ)
Cataractes de Shawinigan (LHJMQ)
Capitals de Washington (LNH)[1]
Express de Fredericton (LAH)
Nordiques de Québec (LNH)
Admirals de Milwaukee (LIH)
Activité 1979 – 1990
Joueur décédé
Position Défenseur
Tirait de la gauche
A joué pour Jets de Johnstown (EHL)
Flags de Port Huron (LIH)
Carrière pro. 1969 – 1971

Ron Lapointe (né le 12 novembre 1949 à Verdun ville du Québec au Canada — décédé le 23 mars 1992) est un joueur professionnel de hockey sur glace ayant connu une faible carrière de joueur. Il a également été entraîneur de hockey pendant une dizaine d'années.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il ne joue que deux saisons de hockey en tant que défenseur : en 1969-70 avec les Jets de Johnstown dans la Eastern Hockey League puis huit matchs lors de la saison suivante avec les Flags de Port Huron de la Ligue internationale de hockey[2].

Lapointe embrasse par la suite la carrière d'entraîneur. Il démarre celle-ci en 1979-80 en entraînant les Junior de Montréal de la Ligue de hockey junior majeur du Québec puis au cours des saisons suivantes passes derrière les bancs de différentes équipes du circuit junior du Québec : il entraîne les Remparts de Québec puis les Cataractes de Shawinigan.

En 1985-86, il devient l'assistant de Bryan Murray, l'entraîneur-chef des Capitals de Washington de la Ligue nationale de hockey. Deux saisons plus tard, en 1987-88, il prend le poste d'André Savard au poste d'entraîneur des Nordiques de Québec. Il a quitté son poste le 15 décembre 1988 en raison d'un cancer au rein. Dans la matinée du 15 décembre, il a su la nouvelle de la part du médecin de l'équipe, le Dr. Pierre Beauchemin. En soirée, il a dirigé son dernier match dans la LNH pour affronter les Canadiens au Colisée de Québec. Les Nordiques lui ont donné sa dernière victoire par la marque de 6-4. Jean Perron l'a remplacé après 34 matchs dont vingt défaites[3]. Ron Lapointe est décédé quatre ans plus tard, à l'âge de 42 ans, sans avoir réussi à vaincre son combat[4].

Suite à son décès, la LHJMQ met en place un trophée éponyme pour le meilleur entraîneur de la saison régulière[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entraîneur par intérim.
  2. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com.
  3. (fr) Fiche des entraîneurs des Nordiques, 1972 à 1995 sur http://www.histoirenordiques.ca/
  4. (en) Décès de Lapointe à l'âge de 42 ans, article sur http://www.nytimes.com.
  5. (fr) - [PDF] Liste des trophées individuels de la LHJMQ sur http://www.lhjmq.qc.ca.

Voir aussi[modifier | modifier le code]