Romule de Gênes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saint Romule de Gênes est appelé en italien San Romolo di Genova et en latin Sanctus Romulus. Il fut évêque de Gênes au Ve siècle. Fêtes le 6 novembre et le 13 octobre.

Saint Romule de Gênes, cathédrale San Siro à San Remo

Biographie[modifier | modifier le code]

Statue de saint Romule dans l'église qui porte son nom

On ne connaît pas exactement ses dates de naissance et de décès, on sait seulement qu'il exerça son ministère à Gênes, au Ve siècle, succédant à saint Félice et saint Siro. Sa seule biographie date du Xe siècle et elle mentionne uniquement que c'était un homme d'une grande bonté, soucieux du bien des pauvres, et porté à apaiser toutes les discordes.

Il quitta Gênes pour fuir l'invasion des Sarrazins, et partit à Villa Matutiæ, qui deviendra plus tard San Remo où il mourut.

Selon la tradition locale de San Remo, Romolo aurait été élevé à Villa Matutiæ avant de devenir évêque de Gênes. Il y était retourné pour fuir les invasions, et s'était retiré dans un ermitage, dans une grotte appelée Bauma devenue ensuite lieu de pèlerinage, où il serait mort.

Comme il avait défendu les habitants de Villa Matutiæ pendant l'invasion, il est représenté en tenu d'évêque avec une épée à la main. Chaque fois que les habitants étaient attaqués par des ennemis, ou subissaient diverses catastrophes, il venaient prier saint Romolo.

En 876 l'évêque Sabbatino rapporta ses reliques à Gênes.

Sa fête est célébrée par le diocèse de Gênes le 6 novembre en même temps que deux autres évêques, saint Valentin de Gênes et saint Félix de Gênes. Toutefois, la ville de San Remo continue à le fêter le 13 octobre.

Il est le patron de la ville de San Remo. La vénération de saint Romolo était si importante qu'au début du XIe siècle, les édiles de Villa Matutiæ voulurent changer le nom de leur cité, en lui donnant le nom du saint. Toutefois, le dialecte local déforma le nom qui de San Remolo devint San Remo, donnant dès le XVe siècle la forme actuelle de San Remo.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :