Roman de Brut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roman de Brut
Image illustrative de l'article Roman de Brut
Le Roman de Brut

Auteur Wace
Genre Histoire légendaire
Version originale
Langue originale Anglo-normand
Pays d'origine Angleterre
Version française

Le Roman de Brut, ou Brut, est une histoire légendaire de l’Angleterre de 14 866 vers rédigée en anglo-normand par Wace.

Probablement commencé vers 1150, le Roman de Brut est achevé en 1155. Ce roman dédié à la reine d’Angleterre Aliénor d'Aquitaine relate l’histoire de l’ancêtre supposé du roi Henri II Plantagenêt, Brut, qui aurait lui-même eu pour aïeux Brutus, premier roi d’Angleterre, et Énée.

Le matériau narratif du Roman de Brut est tiré de l’Historia regum Britanniae, de Geoffroy de Monmouth, habile œuvre de propagande destinée à asseoir la légitimité des Plantagenêts en reprenant l’histoire de l’île de Bretagne pour remonter jusqu’au temps du mythique Brutus de Troie. Lorsque Wace, qui ne croit pas à la véracité historique de l’histoire de « la Roünde Table dont Breton dient mainte fable » (v. 9750-1), fait suggérer à Merlin l'Enchanteur une communauté d’intérêts entre Normands et Bretons contre les Saxons, qui rechignent à accepter la domination normande il permet, néanmoins, ce faisant, à Henri II de se réapproprier la légende arthurienne et de se présenter comme son héritier légitime.

Le Roman de Brut fut la plus populaire des œuvres de Wace, et elle survit, en tant que telle, dans plus de trente manuscrits ou fragments. Le roman a fait l'objet d'adaptations en prose par Rusticien de Pise et le pseudo « Élie de Boron », et d'une traduction en anglais par Layamon.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Le Roux de Lincy, Analyse critique et littéraire du Roman de Brut de Wace, Rouen, Édouard Frère, 1838.
  • Antoine Le Roux de Lincy, Description des manuscrits qui contiennent le roman de Brut, Rouen, Édouard Frère, 1838.
  • Margaret Pelan, L’Influence du Brut de Wace sur les romanciers français de son temps, Genève, Slatkine Reprints, 1974.
  • La Geste du roi Arthur ; selon le « Roman de Brut » de Wace et l'« Historia regum Britanniae » de Geoffroy de Monmouth. Éd. et trad. par Emmanuèle Baumgartner et Ian Short, Paris, UGE, 1993, 343 p. (10-18 ; 2346. Bibliothèque médiévale).