Romain Slocombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Romain Slocombe

Description de cette image, également commentée ci-après

Romain Slocombe (Le Livre sur la Place, Nancy, 2011)

Activités Romancier, réalisateur, traducteur, illustrateur, auteur de bandes dessinées, photographe
Naissance 25 mars 1953 (61 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Roman, roman policier, bande dessinée, littérature d'enfance et de jeunesse
Distinctions Prix Mystère de la Critique 2014
Prix Arsène Lupin du meilleur roman policier 2014

Romain Slocombe, né le 25 mars 1953 à Paris, est un écrivain, réalisateur, traducteur, illustrateur, auteur de bandes dessinées et photographe français. Ses œuvres abordent principalement le Japon et/ou le bondage.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né en 1953, d'ascendance juive de par sa grandmère[1], Romain Slocombe participe, après des études d'art, à l'aventure artistique du groupe Bazooka, notamment au tout début de celle du magazine Métal hurlant (années 1970), pour lequel il produit des œuvres naviguant entre bande dessinée et illustration. Ses thèmes de prédilection se focalisent rapidement autour du Japon, auquel il s'est intéressé dès sa prime jeunesse, et le bondage, avec des jeunes femmes (infirmières et japonaises) attachées (auquel et auxquelles il s'est intéressé plus tard).

Ses modes d'expression sont multiples : bande dessinée, dessin, peinture, illustration, photographie, cinéma, essais et roman, ce dernier que cela soit pour la jeunesse ou pour un public plus large. Romain Slocombe a exposé ses œuvres graphiques en France comme à l'étranger (New York, Londres, Stockholm, Tokyo, Bologne...).

L'expression romanesque semble avoir occupé une proportion importante de son énergie créative dès 2000 avec la parution de quatre romans – formant une tétralogie nommée La Crucifixion en jaune – jusqu'en 2006, avec comme (personnages et) éléments principaux :

  • un photographe britannique, Gilbert Woodbrooke, spécialisé dans la photographie érotique de jeunes japonaises dans des costumes militaires, affublé d'une légère paranoïa,
  • le Japon: certains aspects controversés de son histoire moderne, sa culture alternative, ainsi que les yakuzas,
  • de jeunes japonaises, objet des fantasmes artistiques et sexuels de Woodbrooke, victimes désignées de la fatalité et de la maladresse,
  • les catastrophes inévitables, relatives à l'agrégat des trois éléments précédents.

Ces livres mêlent, dans un style passablement "trash", une intrigue de type roman noir avec, à chaque fois, des pans de chapitres dédiés à une approche de type historique, d'ailleurs documentée : la secte Aum, l'Histoire du Japon, en particulier ses exactions en Chine à partir de 1937 et pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 2011, répondant à l'invitation éditoriale de la collection « Les Affranchis », il publie Monsieur le Commandant, un roman sous forme de lettre de dénonciation, où le personnage principal, académicien pétainiste et antisémite, tombe follement amoureux de sa belle-fille avant de demander à ce qu'elle soit déportée. Le livre obtient un vif succès et est couronné par le prix Nice Baie des Anges[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Prisonnière de l'Armée Rouge, éditions Les Humanoïdes Associés, Paris, (ISBN 2902123566)
  • 1984 : Yeun-Ok, l'infirmière héroïque, éditions Futuropolis, Paris, (ISBN 2737653851)
  • 1985 : Tokyo Girl, scénario de Max Fournier, éditions Magic Strip, Paris, (ISBN 2803501112)
  • 1986 : La nuit de Saïgon, éditions Futuropolis, Paris, (ISBN 2737654912)
  • 1987 : Cauchemars climatisés, scénario de Marc Villard, éditions Futuropolis, Paris, (ISBN 2737656257)
  • 1988 : Femmes fatales, éditions Comixland, Paris, (ISBN 290759303X)
  • 1988 : Le détective du Palace Hôtel, éditions Syros, Paris, (ISBN 2867382785)
  • 1989 : Tigres volants contre zéros, éditions Albin Michel, Paris, (ISBN 2226037322)
  • 1989 : Cité des anges, scénario de Marc Villard, éditions Albin Michel, Paris, (ISBN 2226035567)
  • 1992 : Drôle de dragon à Tokyo, scénario de Paul Thiès, éditions Syros, Paris, (ISBN 2867387361)

Films[modifier | modifier le code]

(En tant que réalisateur et scénariste.)

  • 1995 : Un monde flottant, film de 60 min, France; production: Rencontres internationales de la photographie (Arles)
  • 1996 : Tokyo Love, court-métrage (21 min), Japon/USA; production: Momoko Films/Haxan Films
  • 1998 : La Femme de plâtre, court-métrage, France; coscénariste: Pierre Tasso; production: Ex Nihilo pour Canal+
  • 1999 : Week-end à Tokyo, court-métrage (21 min), France; coréalisation: Pierre Tasso; production: Ex Nihilo pour Canal+
  • 2001 : Kinbaku, la forêt des arbres bleus, court-métrage (26 min), France; coréalisation: Pierre Tasso; production: UMT

Illustrations[modifier | modifier le code]

(Les textes sont de Romain Slocombe, sauf lorsque mention différente.)

  • 1981 : The Entropy Tango de Michael Moorcock, roman, illustrations de Slocombe, éditions New English Library, Londres, (ISBN 0450048861)
  • 1983 : L'art médical, ouvrage collectif, éditions Temps Futurs, Paris, (ISBN 2866070364)
  • 1986 : Tristes vacances, textes de François Landon
  • 1987 : Cauchemars climatisés de Marc Villard, recueil de nouvelles, illustrations de Slocombe, éditions Futuropolis, Paris, (ISBN 2737656257)
  • 1988 : Femmes fatales, éditions Comixland, Paris, (ISBN 290759303X)
  • 1993 : Japon, l'Empire érotique, essai, éditions La Sirène, Paris, (ISBN 2840450291)
  • 1997 : Japan in Bandage, éditions Artware, Wiesbaden, (ISBN 3931157016)
  • 1997 : Shasei Techô. An Ejaculatory Sketchbook, éditions CBO, Liancourt
  • 1998 : Dai Shinsai, éditions CBO, Liancourt
  • 1999 : True Action, éditions Les Etoiles et les Cochons, Paris, (ISBN 2911995147)
  • 2000 : Dolls hospital, éditions CBO, Liancourt
  • 2001 : Crashscape, éditions CBO, Liancourt (120 exemplaires sur sérigraphie, numérotés et signés)
  • 2002 : L'Homme élégant, éditions Zulma, Paris, (ISBN 2843042097)
  • 2003 : Carnets du Japon, éditions PUF, Paris, (ISBN 2130519792)
  • 2006 : Suite viennoise, texte de Roland Jaccard, éditions Denoël, Paris

Photographies[modifier | modifier le code]

(Les textes sont de Romain Slocombe, sauf lorsque mention différente.)

  • 1994 : Broken Dolls, éditions Jean-Pierre Faur, Paris, (ISBN 2909882063)
  • 1997 : Tokyo, un monde flottant, éditions Michel Baverey, Paris, (ISBN 2912688019)
  • 1997 : City of the broken dolls, éditions Creation Books, Londres, (ISBN 187159281X)
  • 1998 : Beauties in Bandage, CD-ROM, éditions Soft Machine, Tokyo
  • 2000 : Y + Y, textes de Gilbert Woodbrooke (alias Slocombe), éditions Etude & Promotion de l’Art Contemporain, Le Havre (édition numérotée, 100 exemplaires)
  • 2000 : Tokyo Sex Undergnound, éditions Creation Books, Londres, (ISBN 184068044X)
  • 2001 : Tokyo Vertigo, textes de Stephen Barber, éditions Creation Books, Tokyo, (ISBN 1840680369)
  • 2001 : Les Japonaises blessées, éditions Mondo Bizarro Press, Bologne
  • 2002 : Sugar Babies, textes de Roland Jaccard, éditions Zulma, Paris, (ISBN 2843042291)
  • 2005 : Femmes de plâtre de Stéphen Lévy-Kuentz, essai sur l'art médical, photographies de Slocombe, éditions La Musardine, Paris, (ISBN 284271198X)
  • 2005 : Tokyo blues, éditions Isthme, Paris, (ISBN 2912688590)

Romans, nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Phuong-Dinh Express, illustrations de Slocombe, éditions Les Humanoïdes Associés, Paris, (ISBN 2731602309)
  • 2000 : Asako's highway, nouvelle, éditions Michel Baverey, Paris, 32 pages, (ISBN 291268823X)
  • 2000 : Un été japonais (tétralogie La Crucifixion en jaune, No 1), Gallimard, Paris, (ISBN 207049960X)
  • 2001 : Brume de printemps (tétralogie La Crucifixion en jaune, No 2), Gallimard, Paris, (ISBN 207049974X)
  • 2002 : Route 40, nouvelle, éditions Le Monde/Gallimard, 15 pages (Lire la nouvelle)
  • 2002 : Saké des brumes (collection Le Poulpe No 245), éditions Le Seuil/Baleine, Paris, (ISBN 2842194055)
  • 2003 : Averse d’automne (tétralogie La Crucifixion en jaune, No 3), éditions Gallimard, Paris, (ISBN 2070429369)
  • 2004 : La Japonaise de St John’s Wood, photographies de Slocombe, éditions Zulma, Paris, (ISBN 2843042453)
  • 2004 : Nao, éditions PUF, Paris, (ISBN 2130538886)
  • 2005 : Refuge, nouvelle, dans le recueil Le Noir dans le blanc, éditions Autres Temps
  • 2006 : Regrets d’hiver (tétralogie La Crucifixion en jaune, No 4), éditions Fayard, Paris, (ISBN 2213628955)
  • 2007 : Envoyez la fracture "Suite noire" n° 13
  • 2008 : Qui se souvient de Paula ?
  • 2008 : Mortelle résidence, Éditions du Masque, (ISBN 978-2702431634)
  • 2009 : Christelle corrigée, Éditions du Serpent à plumes, (ISBN 978-2268067773)
  • 2009 : L’Infante du rock, Éditions Parigramme, (ISBN 2840966050)
  • 2011 : Monsieur le Commandant, collection « Les Affranchis (collection) », NiL, prix Nice Baie des Anges 2012, (ISBN 284111564X)
  • 2012 : Shanghai Connexion, Éditions Fayard, (ISBN 978-2213631806)
  • 2013 : Première station avant l’abattoir, Éditions du Seuil (Prix Mystère de la Critique 2014)[3] (Prix Arsène Lupin du meilleur roman policier 2014)[4]
  • 2014 : Avis à mon exécuteur, Éditions Robert laffont, (ISBN 978-2-221-13516-7)

Romans et textes pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

(Les textes et illustrations sont de Romain Slocombe, sauf lorsque mention différente.)

  • 1987 : Les Évadés du bout du monde, éditions Syros, Paris, (ISBN 2867381975)
  • 1987 : Clic Clac de Eric Kristy, illustrations de Slocombe, éditions Syros, Paris
  • 1988 : Le Détective du Palace Hôtel, éditions Syros, Paris, (ISBN 2867382785)
  • 1992 : Drôle de dragon à Tokyo de Paul Thiès, illustrations de Slocombe, éditions Syros, Paris, (ISBN 2867387361)
  • 1992 : Le Bandit rouge, éditions Nathan, Paris, (ISBN 2092403133)
  • 1994 : Malédiction à Chinatown, avec Étienne Lavault, éditions Hachette, Paris, (ISBN 2012092470)
  • 1995 : Réfugiés : le droit d'asile menacé de Gérard Dhôtel, illustrations de Slocombe, éditions Syros, Paris, (ISBN 2841462579)
  • 1995 : Le Redoublant de Claire Mazard, illustrations de Slocombe, éditions Nathan, Paris, (ISBN 2092821105)
  • 1996 : Génocide : l'Arménie oubliée de Muriel Pernin, illustrations de Slocombe, éditions Syros, Paris, (ISBN 2841463494)
  • 1997 : Questions d'amour de Virginie Dumont, illustrations de Slocombe (entre autres artistes), éditions Nathan, Paris, (ISBN 2092782568)
  • 1998 : Contes et légendes de L’Iliade de J. Martin d'après Homère, illustrations de Slocombe, éditions Nathan, Paris, (ISBN 2092822446)
  • 1998 : Contes et légendes de L’Odyssée de J. Martin d'après Homère, illustrations de Slocombe, éditions Nathan, Paris, (ISBN 2092822454)
  • 2008 : Qui se souvient de Paula ?. Paris : Syros, 2008, 128 p. (Rat noir). ISBN 978-2-7485-0644-0
  • 2011 : Le Faux détective. Paris : Syros, 2011, 82 p. (Souris noire). ISBN 978-2-7485-1037-9
  • 2012 : Détective sur cour. Paris : Syros, 2012, 128 p. (Souris noire). ISBN 9782748511963

Traductions[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Pierre Guyotat, Tomb for 500 000 soldiers, Creation Books, Londres
  • 2004 : George Sanders, Mémoire d'une fripouille, PUF
  • 2004 : Su Na, Musée de la chair, PUF
  • 2005 : Donald Richie, Le Cinéma japonais, Le Rocher

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Déclaration faite durant l'émission 'Bibliothèque Médicis' diffusé le 4 novembre 2011, à l'occasion de la sortie de son livre "Monsieur le Commandant"
  2. (fr) [1], Nice.fr, 8 juin 2012.
  3. [2]
  4. [3]