Roland Castro (architecte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castro et Roland Castro.
Roland Castro
Image illustrative de l'article Roland Castro (architecte)
Roland Castro en 2006
Présentation
Naissance 16 octobre 1940
Limoges (Haute-Vienne)
Nationalité Drapeau de la France France
Activité(s) Architecte, urbaniste, militant politique
Diplôme DPLG en 1969
Formation École nationale supérieure des beaux-arts
Œuvre
Agence Atelier Castro-Denissoff
Entourage familial
Famille Zazon (fille)

Roland Castro est un architecte et militant politique français né le 16 octobre 1940 à Limoges. Sa pensée intègre l'aspect politique et citoyen d'une architecture urbaine. Son Mouvement de l'utopie concrète est, selon lui, « une tentative de refonder et rénover la politique autour de valeurs révolutionnaires ». Il est également le père d'Élisabeth Castro, alias Zazon, humoriste et comédienne.

De 2008 à 2009, Roland Castro est nommé par le Président de la République à la tête d’une équipe pluridisciplinaire avec laquelle il participe à la consultation sur le Grand Paris intitulée « Le Grand Pari(s) de l’agglomération parisienne ». Il y défend notamment l'implantation de hauts lieux symboliques de la République et de la culture pour redonner de l'intensité et de la beauté à la "banlieue".

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Roland Castro a eu un parcours politique au sein de divers courants de gauche :

Le Mouvement de l’utopie concrète[modifier | modifier le code]

Le MUC est un mouvement politique créé, entre autres, par Roland Castro en 2003. Ce mouvement défend « 89 propositions pour restaurer le lien social », transformer sans révolution la société vers plus d’égalité républicaine et de justice. Ces propositions sont nées de la réflexion de Roland Castro et de son désir d'avancer des « utopies concrètes » et « évolutionnaires » pour redonner du sens à la politique. En août 2006, tournée de Saint-Tropez à Sarcelles en bus pour promouvoir les 89 propositions du MUC. La candidature de son leader pour l’élection présidentielle de 2007 n’a pas pu aboutir ; le 12 mars 2007, il annonce renoncer, faute de parrainages suffisants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roland Castro, 1989, Paris, Barrault Éditions,‎ 1984 (ISBN 978-2736000165)
  • Roland Castro, Civilisation urbaine ou barbarie, Paris, Éditions Omnibus,‎ 1992, 187 p. (ISBN 978-2259026598)
  • Roland Castro, J'affirme : Manifeste pour une insurrection du sens, Paris, Éditions Sens & Tonka,‎ 2005, 160 p. (ISBN 978-2845341227)
  • Roland Castro, Sophie Denissof, Jean-Pierre Le Dantec, (Re)Modeler Métamorphose, Paris, Le Moniteur Éditions,‎ 2005, 246 p. (ISBN 978-2281192285)
  • Roland Castro et Claude Perrotin, Faut-il passer la banlieue au Kärcher ?, Paris, Éditions l'Archipel,‎ 2007, 139 p. (ISBN 978-2841878949)
  • Roland Castro, L'utopie est mon métier, Paris, Éditions l'Archipel,‎ 2010 (ISBN 978-2809803709)
  • Roland Castro, Sihem Habchi, Nous sommes des millions à être seuls, Paris, Editions David Reinharc,‎ 2012, 149 p. (ISBN 978-2358690386)

Liens externes[modifier | modifier le code]