Rogue-like

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rogue.
Angband, un rogue-like de 1990.

Un rogue-like est une famille de jeux vidéo dont le gameplay est inspiré de Rogue, sorti sur ordinateurs en 1980. Traditionnellement, le joueur y explore un ou plusieurs souterrains générés aléatoirement, dans un univers bi-dimensionnel décrit par des caractères ASCII.

Présentation[modifier | modifier le code]

Dans un rogue-like, le joueur doit, tour par tour, explorer un ou plusieurs souterrains (certains jeux peuvent se passer en partie en extérieur). Ce type de jeu est parfois désigné sous le terme PMT pour Porte, Monstre, Trésor. Graduellement, le personnage affronte des monstres plus puissants, gagne de l'expérience et des objets de plus grande valeur, à la manière de certains jeux de rôle (Donjons et Dragons étant ici l'inspiration principale), que l'on peut dire dans le "style" américain de l'époque très axé sur les combats.

Le jeu est intégralement représenté par des caractères ASCII, souvent colorés, parfois remplacés par de petits dessins (tuiles) ; à l'origine, les rogue-like étaient censés tourner sur des terminaux texte et ces caractères étaient le seul moyen de représenter le monde. Ainsi, le héros est symbolisé par un « @ », les autres personnages (monstres ennemis pour la plupart) sont représentés par des lettres de l'alphabet. Ainsi, un chien peut être représenté par un « d », un dragon rouge par un « D ». Exemple :

------
|...!|      ############           #  Couloir obscur
|....|      #          #           . Zone éclairée
|.$..+########         #           $  Des pièces d'or
|....|       #      ---+---        +  Une porte
------       #      |.....|
             #      |.!...|        !  Une potion magique
             #      |.....|
             #      |..@..|        @  L'aventurier
  ----       #      |.....|
  |..|       #######+..D..|        D  Un dragon
  |<.+###    #      |.....|        <  Escalier vers le niveau inférieur
  ----  #    #      |.?...|        ?  Un parchemin magique
        ######      -------        - ou | Mur des salles

L'aventurier est contrôlé par de courtes commandes d'une ou plusieurs touches plutôt que par la souris ou de longues instructions. Par exemple, dans NetHack, « r » permet de lire (read) un parchemin, « d » de lâcher (drop) un objet et « q » de boire (quaff) une potion.

La génération aléatoire de l'univers - souterrains, objets magiques, monstres, etc. - constitue un atout majeur de ce genre de jeu. Certains niveaux, généralement spécifiques, peuvent cependant être déterminés.

Les combats ressemblent à ceux de Donjons et Dragons. Traditionnellement dans ce type de jeu, la mort est définitive. La partie peut habituellement être sauvegardée, mais seulement pour pouvoir l'interrompre. De plus, la sauvegarde sera supprimée automatiquement à la mort du personnage. Ce mécanisme peut être contourné par un utilisateur expérimenté. Cependant, le save scumming est considéré comme déshonorant ou tricherie par beaucoup. Le wizard mode (mode mage) permet d'explorer le donjon sans risque de mourir, sans grand prestige néanmoins.

La plupart des rogue-like se jouent en solitaire. Principalement à cause de la tradition, mais aussi de la difficulté d'étendre le système au tour-par-tour pour plusieurs joueurs. Toutefois, il existe des rogue-like multi-joueurs comme ToMENET ou Crossfire.

Historique[modifier | modifier le code]

Les premiers jeux de ce genre sont Pedit et Dnd, écrits en 1974, puis Moria en 1975, sur le système PLATO. Cependant, le genre ne connaîtra le succès qu'avec Rogue, en 1980. Écrit pour un terminal texte, gratuit, son code source largement distribué, il donnera naissance à de très nombreux clones, comme Hack ou Angband, qui eux-mêmes seront déclinés en de multiples variantes.

Les trois variantes les plus en vogue actuellement (2005) sont sans doute NetHack (sous une licence cousine de la GPL), Angband (au code source disponible hors GPL) et Ancient Domains of Mystery (en libre distribution, mais au code source non révélé).

Diablo, jeu commercial édité par Blizzard Entertainment en 1997, se différencie par son graphisme et sa gestion en temps réel des événements. Des interfaces graphiques ont été développées pour des rogue-likes récents (citons Falcon's Eye pour Nethack ou bien AngbandTk pour Angband).

Ce genre, déjà ancien, connaît toujours un développement actif et est soutenu par une large communauté.

Principaux rogue-likes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]