Roggiano Gravina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roggiano Gravina
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Coat of arms of Calabria.svg Calabre 
Province Cosenza 
Code postal 87017
Code ISTAT 078104
Code cadastral H488
Préfixe tel. 0984
Démographie
Gentilé roggianesi
Population 7 371 hab. (31-12-2010[1])
Densité 168 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 37′ 00″ N 16° 09′ 00″ E / 39.61667, 16.1539° 37′ 00″ Nord 16° 09′ 00″ Est / 39.61667, 16.15  
Altitude Min. 260 m – Max. 260 m
Superficie 4 400 ha = 44 km2
Divers
Saint patron San Francesco di Paola
Fête patronale 3 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calabre

Voir sur la carte administrative de Calabre
City locator 14.svg
Roggiano Gravina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Roggiano Gravina

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Roggiano Gravina
Liens
Site web http://www.comune.roggianogravina.cs.it/

Roggiano Gravina est une commune de la province de Cosenza dans la Calabre en Italie.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Selon différentes sources, il semble que le nom vienne de Vergae (de Ver et Gens : les gens qui habitent un village fortifié), d’origine osque, cité que Tite-Live qualifie d'ignoble pour avoir pris position contre les Romains. Il se transforme en Vergianum, Rubiniamin, Terra Rugiani, Rugliano et enfin en Rogano (territoire des Ruges). Pour avoir la dénomination actuelle, il faut attendre le 12 mars 1864 quand, le maire d’alors, Federico Balsano (frère de Fernandino, prêtre, écrivain, philosophe et député au Parlement italien quand Florence était capitale) voulant honorer la mémoire de l'illustre concitoyen Giovanni Vincenzo Gravina, célèbre juriste et homme de lettres, un des fondateurs de l’Académie d'Arcadie pour le deuxième centenaire de sa naissance, ajouta le nom Gravina au nom Rogiano (avec un seul g). Quand et pourquoi Roggiano prend-il le second g, personne n’a réussi à le savoir avec précision. Personne ne sait qui en est le responsable, une personne ou une institution. Personne ne sait si c’est officiel même si on continue encore à employer l’ancienne dénomination, utilisée jusqu’aux années 50, pour divers usages (la poste ou les transports ferroviaires).


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
29 mai 2007 en cours Luigi Guaglianone    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Altomonte, Malvito, San Lorenzo del Vallo, San Marco Argentano, San Sosti, Santa Caterina Albanese, Tarsia

Personnalités[modifier | modifier le code]

Giovanni Vincenzo Gravina ( 1664 – 1718)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.