Roger Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roger Taylor (homonymie) et Taylor.

Roger Taylor

alt=Description de l'image Roger Taylor Vienna 1.11.2008.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Roger Meddows-Taylor
Naissance 26 juillet 1949 (65 ans)
King's Lynn, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Chanteur, musicien, auteur, compositeur, producteur
Genre musical Glam rock, hard rock, heavy metal, rock progressif
Instruments Voix, percussion, batterie, guitare électrique, guitare acoustique, guitare basse, clavier, synthétiseur
Années actives 1968- présent

Roger Meddows-Taylor, né le 26 juillet 1949 à King's Lynn (Norfolk, Royaume-Uni) est un chanteur et multi-instrumentiste, surtout connu pour sa prolifique carrière avec le groupe Queen en tant que batteur. À ne pas confondre avec son homonyme Roger Taylor, batteur du groupe Duran Duran.

En tant que compositeur il a écrit au moins une chanson sur chaque album de Queen. Il a également écrit quatre des hits du groupe : Radio Ga Ga, A Kind of Magic, The Invisible Man, et These Are the Days of Our Lives.

Au cours des années 1980, il forma un groupe nommé The Cross, dont il était le chanteur et le guitariste rythmique.

Il a joué avec des artistes tels que Eric Clapton, Roger Waters, Roger Daltrey, Phil Collins, Genesis, Jimmy Nail, Elton John, Gary Numan, Shakin 'Stevens, Foo Fighters, Al Stewart, Steve Vai, Yoshiki Hayashi et Bon Jovi.

En tant que producteur, il a produit des albums de Virginia Wolf, Jimmy Nail et Magnum.

Depuis 1974, il vit à Guildford, Surrey, Angleterre. Les vidéos We Will Rock You et Spread Your Wings ont été filmées dans son jardin.

Roger Taylor est père de cinq enfants. Dominique Beyrand est la femme avec qui il a eu Felix Luther (22 mai 1980) et Rory Eleanor (29 mai 1986). Il a ensuite eut 3 autres enfants avec Debbie Lang, Rufus Tiger (8 mars 1991), Tiger Lily (10 octobre 1994) et Lola Daisy May (9 avril 2000).

Le magazine Rolling Stone l’a placé 74e dans son classement des 100 meilleurs batteurs de rock de tous les temps.

En 2005, il fut 8e du classement des plus grands batteurs de l’histoire dans un sondage réalisé par Planet Rock Radio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Roger Meddows-Taylor est né le mardi 26 juillet 1949 à King's Lynn au Royaume-Uni. Ses parents, Michael et Winifred, avaient eu un autre enfant en 1953, une petite fille nommée Clare. Son père était inspecteur au Conseil d'Administration d'un Service de Marketing.

En 1950, il fut inscrit à l’école Gaywood à King's Lynn. Mais en 1953 sa famille déménagea à Truro dans les Cornouailles. Roger fréquentait désormais la Bosvigo School.

C’est à 8 ans qu’il éprouva le désir de jouer de la guitare. Il fit l’acquisition d’un ukulélé et apprit seul les accords de base. Et immédiatement il décida de former son premier groupe, The Bubblingover Boys. Les enfants jouaient dans leur école ou pour leurs parents.

En septembre 1960, Roger entra à la Truro School. Il était très intéressé par l’anglais et la biologie, et était très brillant bien qu’il n’aimait pas étudier. Il avait dû abandonner son premier groupe, mais ne délaissa pas la musique pour autant. Il commença dès lors à apprendre seul à jouer de la guitare acoustique.

Mais après quelque temps d’apprentissage, il se lassa de sa guitare et fut plus attiré par les percussions. Et en 1961, ses parents lui offrirent son premier set de batterie.

En 1963, alors qu’il avait 14 ans, il forma son second groupe, The Cousin Jacks. Roger jouait de la guitare rythmique, mais très vite il opta pour la batterie. Le groupe se sépara dès 1964.

Vers le milieu des années 60, les parents de Roger divorcèrent, ceci fut un choc pour Roger.

The Reaction[modifier | modifier le code]

En 1965 Roger intégra un groupe appelé Johnny Quale and The Reaction. Et, lorsque le chanteur, Johnny Quale les abandonna, Roger dut le remplacer au chant (en plus d’être le batteur) et le groupe devint The Reaction.

Ils étaient assez populaires dans les Cornouailles, ils gagnèrent même en mars 1966 un concours de la région. Ce fut durant cette période que Roger s’intéressa à Jimi Hendrix, du coup, le groupe vira à un son Rock psychédélique, interprétant des covers de Cream par exemple.

En 1967, Roger obtient 7 O-Levels et 3 A-Levels, ce qui lui permit de s’inscrire à la London Hospital Medical School afin de suivre une formation de dentiste. Il quitta donc Truro pour s’installer dans un meublé à Londres. Il dut par la suite abandonner son ancien groupe en raison de ses études.

Smile[modifier | modifier le code]

Lors de sa seconde année d’étude, Roger Taylor se mit en tête d’intégrer un groupe. Et un jour, son colocataire Les Brown vit une annonce sur les murs de l’Imperial College. Elle expliquait qu'un groupe recherchait un batteur style Ginger Baker / Mitch Mitchell. Il la transmit à Roger et ce dernier répondit à cette carte.

Le groupe en question était Smile. Brian May et Tim Stafell fixèrent un rendez-vous pour son audition. Et Roger put rejoindre le nouveau groupe.

Smile lui prenait énormément de temps, aussi il décida d’arrêter ses études après avoir obtenu la première partie de son diplôme de dentiste en août 1968.

Smile fit beaucoup de concerts, notamment à l’Imperial College et dans les Cornouailles, la région de Roger et gagnait en réputation.

Début 1969, Tim Stafell présenta Roger à Freddie Bulsara. Les deux devinrent très bons amis. Et durant l’été 69, Roger proposa à Freddie d’acquérir un stand au Kensington Market afin de se faire un peu d’argent. Ils y vendaient au début toutes sortes d’objets, mais ensuite ils optèrent pour la vente de vêtement.

En mai 1969, Smile signa un contrat chez Mercury Records et enregistra un single mis en vente aux États-Unis en août 1969. Mais début 1970, Tim Stafell quitta Smile et Mercury Records mit fin au contrat du groupe.

Queen[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Queen.

Après réflexion, Roger et Brian s’allièrent à Freddie afin de former un nouveau groupe: Queen. John Deacon fut recruté en février 1971.

En juillet 1971, après trois ans de pause, Roger décida de s’inscrire à la North London Polytechnic afin d’obtenir une licence en biologie. Ceci lui permettrait de percevoir de l’argent via la bourse universitaire. Il quitta la faculté à l’automne 1972, après avoir obtenu sa licence.

Afin de se faire connaître, Queen commença une série de concerts à l’Imperial College, mais aussi une petite tournée dans les Cornouailles, organisée par Roger Taylor.

Fin 71, Roger se trouvait débordé entre les cours, son groupe et son stand à Kensington, aussi il laissa le stand à Freddie.

Enfin, après près de trois ans d’existence, Queen put sortir son premier album, en 1973. Les succès arrivèrent réellement à partir de Sheer Heart Attack, puis de A Night at the Opera en 1975. Toutefois, on peut noter une baisse de popularité début 80, avec l’album Hot Space. Ceci ne durera que le temps de l’album, puisque la fin des années 80 est couronnée de succès notamment avec I Want to Break Free et le célèbre concert à Wembley en 1986.

Un peu en retrait par rapport à Freddie Mercury et Brian May, Roger Taylor n'en demeure pas moins un des facteurs importants dans la constitution du "son Queen", à la fois ample et sophistiqué.

Dès les débuts, il s’investissait en organisant des concerts ou en démarchant les maisons de disques pour le groupe.

Dans les années 70, il chanta plusieurs de ses chansons et fit les chœurs dans toutes les chansons du groupe. Il composait au moins un titre sur chaque album, généralement très rock, et le plus souvent c’était lui qui le chantait (Modern Times Rock n’ Roll, The Loser In The End, Tenement Funster…). En concert, il chantait sa chanson I’m In Love With My Car, et faisait les chœurs en soutien de Freddie Mercury.

Ensuite, dans les années 80, Roger Taylor composa des chansons plus commerciales, comme Radio Ga Ga, qui fut numéro 2 en Angleterre et numéro 1 dans le monde, et A Kind of Magic, qui fut numéro 3 en Angleterre et n°1 dans le monde.

Carrière solo[modifier | modifier le code]

  • Roger Taylor est le premier membre de Queen à se lancer dans une carrière solo en 1977 avec le single I Wanna Testify, une reprise de The Parliaments, mais ce fut un échec commercial. Il l’enregistra durant la préparation de l’album de Queen, News of the World.
  • Parallèlement à Queen, il continue sa carrière solo avec la sortie de son premier album Fun in Space en 1981, qui atteint la 18e place des charts britanniques. Le single de cet album fut Future Management, qui lui, atteint la place n°49. Taylor joua tous les instruments et chanta toutes les voix figurant sur l’album. Il partage seulement le travail au clavier avec David Richards.
  • Après que Freddie Mercury eut rejeté la majorité de ses chansons proposées pour l'album The Works, Roger réalisa qu’il y en avait assez pour remplir un album entier. Aussi, après la sortie de The Works, il commença à travailler sur son 2e album solo. Il paru en 1984 sous le nom de Strange Frontier. Y figuraient plusieurs collaborations. Freddie Mercury chanta les chœurs dans Killing Time, John Deacon mixa I cry For You et Rick Parfitt coécrivit et joua sur It’s An Illusion. L’album inclus deux reprises de Bruce Springsteen (Racing in the Street) et de Bob Dylan (Masters of War). Le single, Man On Fire entrera aussi dans les charts britanniques, atteignant une 66e place.
  • Après avoir terminé le Magic Tour avec Queen, Taylor voulut lancer un nouveau groupe, afin de pouvoir faire une tournée avec celui-ci (il n’avait presque pas fait la promotion de ces deux précédents albums). En 1987, il forme un nouveau groupe nommé The Cross avec lequel sortira trois albums entre 1988 et 1991. En 1993 Roger Taylor met fin au groupe après avoir effectué un dernier concert lors du festival de Gosport.
  • Il sortit un nouvel album solo en 1994 intitulé Happiness?. On peut lire dans l’album les mots suivants : "Dedicated to the tasmanian tiger - thylacinus cynocephalus, but most especially... for Freddie". Il travailla notamment avec Yoshiki Hayashi, batteur et pianiste de X Japan. Ce dernier atteignit la 22e place des charts britanniques. Roger Taylor sortit trois singles. Le premier, Nazis 1994, fut censuré, mais atteignit quand même une honorable 22e place. Ensuite il sortit Foreign Sand et Happiness avant de partir en tournée au Royaume-Uni et en Italie en 1995.
  • En 1998 il sort Electric Fire. Pour la promotion de l’album, il organisa le premier Internet-gigs, suivi par plus de 500 000 internautes, ce qui lui vaudra d’être mentionné dans le Livre des records. Il fit ensuite une petite tournée au Royaume-Uni au printemps 1999, avec notamment l’arrivée sur scène de Brian May, lors du concert à Wolverhampton. Il sortira deux singles Pressure On et Surrender.
  • Son dernier album en date est Fun on Earth, sorti le 11 novembre 2013.

The Cross[modifier | modifier le code]

Le groupe The Cross a été créé en 1987 et fut dissous en 1993, réalisant trois albums. C'est Roger Taylor qui créa The Cross, parallèlement à Queen. Le groupe n’a jamais bénéficié de grands succès commerciaux, sauf en Allemagne.

Après le Magic Tour, chaque membre de Queen bénéficia d’une pause pour se consacrer à ses projets personnels. Roger Taylor décida donc de créer un autre groupe avec lequel il pourrait faire une tournée. Il avait déjà écrit et enregistré un album avant même de rechercher le groupe qui jouerait avec lui. Afin de trouver les musiciens, il mit une annonce dans un journal national, précisant qu’il était un célèbre rockeur. Il attribua la place de joueur de clavier à Spike Edney, avec qui il avait déjà travaillé. Après les auditions, le groupe se composa de Peter Noone (basse), Clayton Moss (guitare), et Josh Macrae (batterie). Taylor, lui, se chargea du chant et de la guitare rythmique.

  • 1er album : Shove It

Le premier album, Shove It, fut réalisé en 1988. Dans la version européenne de l’album, Heaven for Everyone (plus tard une chanson de Queen) est chantée par Freddie Mercury avec Roger Taylor qui fait les chœurs. Mais pour la version single et la version américaine de l’album les rôles sont inversés. Les singles extraits de l’album sont : Cowboys and Indians, Heaven for Everyone et Shove It. Un autre single, sorti en 1988, Manipulator, n’était pas inclus à l’album. Il eut une tournée en Angleterre et en Allemagne.

  • 2e album : Mad, Bad and Dangerous to Know

Une fois le travail de The Miracle terminé, Taylor rentra pour la première fois en studio avec le reste de The Cross pour enregistrer un nouvel album, Mad, Bad, and Dangerous to Know. Le groupe composa On Top Of The World (avec des riffs ressemblant à ceux que l’on peut trouver dans Whole Lotta Love de Led Zeppelin). Le reste de l’album est un mélange de compositions individuelles, hormis Power To Love, coécrite entre Macrae, Noone et Moss,. Dans Better Things, c’est Clayton Moss qui chante. Les singles extraient de l’album sont Final Destination, Liar et Power To Love (le dernier single de The Cross au Royaume-Uni). Le groupe ayant apparemment abandonné sur le marché britannique, la tournée ne comprend que des dates en Allemagne, en Autriche, en Suisse et à Ibiza. Pour chaque concert, chaque chanson du nouvel album furent jouée.

  • 3e album : Blue Rock

Fait à un moment où Taylor était concentré sur le travail avec Queen, Blue Rock a été un album principalement fait par les autres membres du groupe. La plupart des chansons furent écrites et chantées par Edney et Noone. Blue Rock est sorti seulement en Allemagne (bien que des exemplaires de promotion soient sortis en Italie et au Japon), il est donc assez rare de le trouver sur le marché. Les singles furent New Dark Ages ainsi que Life Changes. Ce dernier a toutefois été retiré de la vente suite à la mort de Freddie Mercury. La tournée qui suivit l’album fut en deuxième partie de Magnum, et il n’eut que 20 concerts en un mois.

Style[modifier | modifier le code]

Son style, très personnel, est un mélange de lourdeur et de finesse. Il cite Keith Moon (The Who), John Bonham (Led Zeppelin) et Mitch Mitchell (Jimi Hendrix Experience) comme étant ses principales influences.

Roger Taylor est un multi instrumentiste mais aussi un auteur, compositeur, interprète et producteur de talent ce qui fait de lui un des artistes les plus complet du rock.

En plus de la batterie, il joue de la guitare, de la basse, et du clavier, comme sur son premier album solo dans lequel il joua tous les instruments et chanta toutes les voix.

En tant que chanteur, sa voix est très reconnaissable, car très rauque, mais également par son registre très aigu, comparable à celle des contres ténors classiques. Il chantait habituellement les notes aiguës dans les harmonies de Queen. On se rappellera notamment du si bémol en falsetto, presque deux octaves aux dessus du do originel, à la fin du passage opéra de Bohemian Rhapsody, comme un bon exemple de ses capacités vocales, ainsi que les cris suraigüs dans In The Lap Of The Gods, qui ont été pris pour un synthétiseur par beaucoup d'auditeurs. La note la plus aigüe qu'il ait enregistrée, à ce jour est présente dans sa collaboration avec le groupe Fox: la chanson Survival contenant un mi aigu, plus de deux octaves au-dessus du do originel.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

En 1999, la Royal Mail sort un timbre à l'effigie de Freddie Mercury dans le cadre de sa série des Millenium stamps. La présence de Roger Taylor en arrière-plan suscite la controverse : en effet, il est le premier à apparaître de son vivant sur un timbre poste britannique, privilège jusque là réservé exclusivement aux membres de la famille royale[1]. Le 12 août 2012, il participe à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres. Il rejoint Brian May pour We Will Rock You, en compagnie de la chanteuse Jessie J

Ses Groupes[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Queen[modifier | modifier le code]

Chansons composées pour Queen :

Avec The Cross[modifier | modifier le code]

En Solo[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources principales[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  1. (en) Un article sur cet incident est consultable sur le site de MTV.