Roger Romani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Romani (homonymie).
Roger Romani
Image illustrative de l'article Roger Romani
Fonctions
Sénateur de Paris
Élection 26 septembre 2004
Élection 25 septembre 1977
Réélection 28 septembre 1986
Ministre des Relations avec le Parlement
Président Jacques Chirac
Gouvernement Alain Juppé I
Alain Juppé II
Prédécesseur lui-même
Successeur Daniel Vaillant
Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Sénat et des Rapatriés
Président François Mitterrand
Gouvernement Édouard Balladur
Prédécesseur Louis Mermaz
Successeur lui-même
Biographie
Date de naissance (79 ans)
Lieu de naissance Tunis (Tunisie)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique RPR, UMP
Profession Cadre administratif

Roger Romani, né le à Tunis (Tunisie), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger Romani commence sa carrière politique en tant que conseiller de Paris représentant le 5e arrondissement en 1971 ; puis en 1977, il devient adjoint au maire de l'époque, Jacques Chirac. Il est élu sénateur de Paris la même année, puis conseiller régional d'Île-de-France quelque temps après.

Il fut ministre des Relations avec le Sénat dans le gouvernement de cohabitation d'Édouard Balladur, de 1993 à 1995, sous la présidence de François Mitterrand. De plus, il fut également ministre délégué aux Relations avec le Parlement, de 1995 à 1997, dans les deux gouvernements Juppé I et II et sous la présidence de Jacques Chirac. Il redevient sénateur en 2002 à la suite de la démission de Michel Caldaguès et est réélu lors des sénatoriales de 2004.

Il est membre de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées et membre du groupe d'études de l'énergie au Sénat. Lors des sénatoriales de 2011, il figure en 14ème position sur la liste pilotée par Chantal Jouanno mais il n'est pas reconduit à son siège.

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats locaux
  • 1971 - 1977 : conseiller de Paris (5e arrondissement)
  • 1977 - 1983 : conseiller de Paris (5e arrondissement)
  • 1983 - 1989 : conseiller de Paris (5e arrondissement)
  • 1989 - 1995 : conseiller de Paris (5e arrondissement)
  • 1995 - 2001 : conseiller de Paris (5e arrondissement)
  • 1977 - 1983 : adjoint au maire de Paris, chargé de la Questure
  • 1983 - 1989 : adjoint au maire de Paris, chargé de la Questure
  • 1989 - 1995 : adjoint au maire de Paris, chargé de la Questure
  • 1995 - 2001 : Aajoint au maire de Paris, chargé de la Questure
  • Conseiller régional d'Île-de-France
Mandats parlementaires
Fonctions ministérielles
Autre fonction
  • 2008 - 2011 : Vice-président du Sénat

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dans le livre Les Frères invisibles, les journalistes Renaud Lecadre et Ghislaine Ottenheimer affirment que Romani fut l'un des principaux associés maçonniques de Jacques Chirac.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]