Roger O'Donnell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger O'Donnell

alt=Description de l'image Roger O'Donnell.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Roger O'Donnell
Naissance 29 octobre 1955
Londres Angleterre
Activité principale Musicien, compositeur
Genre musical Post-punk, new wave, pop rock
Instruments Claviers
Années actives De 1976 à aujourd'hui
Labels Fiction Records
99x Out of 10 Records
Site officiel http://www.rogerodonnell.com/

Roger O'Donnell est un claviériste britannique né le 29 octobre 1955 à Londres connu pour avoir été membre du groupe The Cure de 1987 à 1990, de 1995 à 2005 et de nouveau depuis 2011.
Il a également accompagné sur scène le groupe Thompson Twins entre 1983 et 1985, puis le groupe The Psychedelic Furs jusqu'à son arrivée dans The Cure.

Roger O'Donnell poursuit aussi une carrière solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roger O'Donnell est né dans la maison de ses parents, près du piano, selon la biographie sur son site[1]. Il est le plus jeune des quatre enfants de la famille.
Roger quitte ses études d'art pour entamer une carrière de musicien professionnel. Il touche son premier cachet en jouant aux côtés d'Arthur Brown.
Il joue ensuite dans divers groupes où il rencontre le batteur Boris Williams. Quand ce dernier intègre les Thompson Twins et qu'ils cherchent un claviériste en 1983[2] pour la scène, il pense alors à Roger O'Donnell qui fera l'affaire.
Il est ensuite recruté par The Psychedelic Furs[3].

Lorsque The Cure se mit en quête d'un clavier supplémentaire, c'est une nouvelle fois Boris Williams, désormais batteur de The Cure, qui pense à Roger et lui propose d'intégrer le groupe en avril 1987[4]. Il le quitte une première fois en mai 1990, après avoir participé à l'enregistrement de l'album Disintegration. Robert Smith le rappelle en 1995, mais décide en 2005 de réduire le personnel du groupe et informe Roger O'Donnell par e-mail qu'il ne fait plus partie de l'aventure. Durant cette période, il aura participé aux albums Wild Mood Swings, Bloodflowers et The Cure.

Roger O'Donnell se consacre ensuite à sa carrière solo et à divers projets musicaux. Il a sorti un album en octobre 2006, The Truth in Me, quasiment instrumental, enregistré avec un synthétiseur Minimoog Voyager. La chanteuse canadienne Erin Lang, avec qui il travaille en étroite collaboration, pose sa voix sur trois titres. O'Donnell a également créé avec elle le label musical 99x out of 10[5]. Un second album, Songs From the Silver Box, sort le 20 janvier 2009, dans la lignée musicale du précédent.

Le musicien se lance dans une nouvelle activité en devenant le manager du groupe post-punk féminin The Machetes, pour qui il réalise également un clip. Roger O'Donnell a aussi réalisé plusieurs clips pour ses propres morceaux.

Le 1er septembre 2009 Roger O'Donnell et Erin Lang sortent sous le nom de Charlie Crow un EP de quatre titres intitulé Trains on Bridges, en tirage limité, et disponible via le site internet[6].

En octobre 2009, Roger O'Donnell annonce sur son site officiel la création de deux nouveaux projets musicaux. Le premier, nommé Two/Three, implique Erin lang et le violoncelliste Paul Van Dongen[7] . Un album intitulé Before a été enregistré mais n'est toujours pas sorti. Le second projet est Unterbrucke avec Norelle French, ex bassiste de The Machetes. Le titre d'un futur album a été dévoilé : Detach[8]. Ces deux projets sont pour l'instant en sommeil.

Au mois de décembre, O'Donnell propose en téléchargement gratuit depuis son site ses trois premiers albums solos demeurés inédits, à raison d'un album par semaine[9].

Le 15 novembre 2010 sort finalement un nouvel album solo de Roger O'Donnell, Piano Formations. Il comporte huit compositions originales pour un ou deux pianos. Le concept de ce disque est d'associer les compositions avec les mouvements des nuages que le musicien observait depuis chez lui, d'ailleurs l'édition limitée de l'album est assortie d'un DVD où chaque titre est accompagné d'une vidéo montrant des formations nuageuses en plan fixe filmées par O'Donnell[10].

En mars 2011, il offre en téléchargement, via la plateforme SoundCloud, un nouvel EP de quatre titres, Flattened Shadows. Les 31 mai 2011 et 1er juin 2011, il rejoint The Cure sur scène le temps de deux concerts exceptionnels à Sydney où le groupe joue l'intégralité de ses trois premiers albums[11]. Le 10 septembre 2011, il est de nouveau présent sur scène avec le groupe au Bestival de l’Ile de Wight. À l'issue du concert, il annonce sa réintégration officielle dans The Cure[12].

Son retour dans le groupe ne freine pas ses activités en solo : il crée une œuvre pour cordes et piano, Quieter Trees, inspirée par une peinture de David Hockney, Bigger Trees Near Warter , qui est jouée pour la première fois à Londres le 2 juillet 2011 au Morley College par la formation The Centre For Young Musicians, puis le 3 novembre 2011 à Toronto avec O'Donnell au piano accompagné par le Corktown Chamber Orchestra[13]. Il compose dix courts morceaux au piano destinés à illustrer le site web de son ami le styliste Irakli Nasidze[14]. Enfin il collabore avec Adam Donen pour la composition de Requiem qu'il joue, au piano, accompagné par le Contrarian Ensemble dirigé par Adam Donen le 2 avril 2012 à la St Leonard's Church à Londres. Ce concert fait l'objet d'un DVD.

À partir du 26 mai 2012 il entame avec The Cure une tournée de festival d'été.

En 2013 Roger O'Donnell est de nouveau sur la route avec The Cure (Amérique latine, Amérique du Nord, Asie). Il collabore une nouvelle fois avec Adam Donen pour The Bernhard Suite, œuvre inspirée par le travail de l'écrivain Thomas Bernhard qui est jouée le 26 octobre 2013 par l'Orchestre de chambre du Wurtemberg de Heilbronn dirigé par Ruben Gazarian[15]. Il compose également le musique de Not Ever, un court métrage avec Emilia Fox et réalisé par Ben Mourra.

Discographie[modifier | modifier le code]

En solo[modifier | modifier le code]

  • Grey Clouds, Red Sky (enregistré en 1994, sorti en édition limitée en 2005, offert en téléchargement en décembre 2009)
  • Big Buildings (enregistré entre 1994 et 1995, offert en téléchargement en décembre 2009)
  • My Days Beyond (enregistré entre 1997 et 1998, offert en téléchargement en décembre 2009)
  • 2006 - The Truth in Me
  • 2006 - Half Truths (EP de 6 remixes de titres de l'album The Truth in Me, téléchargement via iTunes uniquement)
  • 2009 - Songs From the Silver Box
  • 2010 - Piano Formations
  • 2011 - Flattened Shadows ( EP 4 titres, téléchargement gratuit)

Avec The Cure[modifier | modifier le code]

Avec Erin Lang[modifier | modifier le code]

  • 2005 - Choose Your Own Adventure ( EP 4 titres)
  • 2008 - Foundlings and Strays ( EP 6 titres)
  • 2010 - You Are Found

Avec Charlie Crow[modifier | modifier le code]

  • 2009 - Trains on Bridges ( EP 4 titres)

Avec Two/Three[modifier | modifier le code]

  • Before (inédit)

Avec Unterbrucke[modifier | modifier le code]

  • Detach (inédit)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Roger O'Donnell - Biographie
  2. (en) O'Donnell avec les Thompson Twins. Où il est indiqué qu'il a intégré le groupe en juillet 1983
  3. (en) En 1986 avec les Psychedelic Furs
  4. Richard Bellia, « Ex Cure » in Best hors série n°4, 1992
  5. (en) Site du label
  6. (en) Charlie Crow Trains on Bridges
  7. (en) Le projet Two/Three
  8. (en) Unterbrucke Detach
  9. (en) Voir news de décembre 2009 du site officiel
  10. (en) La page de Piano Formations sur le site officiel
  11. (en) The Cure, site officiel, News : THE CURE “REFLECTIONS” LIVE AT SYDNEY OPERA HOUSE
  12. Emmanuel Hennequin, « The Cure Live @ Bestival : O'Donnell réintégré », obskuremag.net,‎ 2011 (consulté le 11 septembre 2011)
  13. (en)Page consacrée à l’œuvre
  14. Site officiel de Irakli Nasidze. Cliquer sur l'icône "haut parleur"
  15. (en)Craig Parker, « The Bernhard Suite by Roger & Adam Donen », chain of flowers,‎ 2013 (consulté le 28 octobre 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]