Roger Nash Baldwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger Nash Baldwin (1884-1981) est un activiste américain connu pour avoir fondé l'Union américaine pour les libertés civiles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Wellesley dans le Massachusetts, il étudia à l'Université Harvard puis enseigna à sociologie à l'Université de Washington. Influencé par l'anarchiste Emma Goldman, il se joint au syndicat Industrial Workers of the World et travaille dans un tribunal pour enfants.

Pendant plusieurs décennies, il fut un grand admirateur de l'Union soviétique, mais il retira ses appuis au régime communiste lorsque le pacte germano-soviétique fut conclu. Il contribua ensuite au mouvement pacifiste d'après-guerre.

Baldwin avait défendu les insoumis américains qui avaient refusé de participer à la première guerre mondiale. Il avait été emprisonné pendant un an en tant qu'objecteur de conscience et avait fondé le bureau des libertés civiques, devenu plus tard l'ACLU.

Directeur de l'association, le général MacArthur l'envoya au Japon pour bâtir une structure de défense des citoyens de la nation. Aux États-Unis, son organisme fut associé à plusieurs procès célèbres, dont le procès du singe, l'Affaire Sacco et Vanzetti, et l'opposition à la censure des livres de James Joyce.

Il fut le fondateur de l'« International League for the Rights of Man » maintenant appelée la Ligue internationale des droits de l'homme.

Le président Jimmy Carter lui remit la médaille présidentielle de la liberté le 16 janvier 1981. Il mourut le 26 août de la même année.