Roger Jendly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger Jendly est un acteur suisse né le 8 mars 1938 à Fribourg, dans le canton de Fribourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études gymnasiales au Collège Saint-Michel de Fribourg, Roger Jendly étudie au cours dramatique de René Simon à Paris dès 1959. Il eut comme compagnon de bancs, Jacques Balutin, Jacques Higelin, Claudine Auger, entre autres.

De 1961 à 1971, il est membre et cofondateur du Théâtre Populaire Romand, troupe qui menait une vie communautaire dans une ferme du Val-de-Ruz où elle était nourrie et logée mais ne touchait pas de salaire.

Dès 1971, déçu de l’engagement communautaire, Roger Jendly se battra pour défendre un théâtre suisse romand de qualité. En 1986, il produit un « one-man-show » pamphlétaire Les méfaits du théâtre. Mais fatigué par le manque de soutien des pouvoirs publics et des directeurs de salles, il part pour six ans à Paris, où il débute au théâtre de la Colline. En 1992, il revient sur les bords du Lac Léman, pour jouer En attendant Godot, Abel et Bela et dans Tartuffe mise en scène par Benno Besson.

À ce jour, la carrière de Roger Jendly représente plus de 60 rôles au cinéma et à la télévision et environ 70 pièces de théâtre.

En France, il est surtout connu pour son rôle du sorcier Zorme, dans le fim "la maison assassinée" de Georges Lautner, en 1988.

Prix[modifier | modifier le code]

  • Prix d’interprétation au Festival international de Nyon
  • Prix du comédien à Genève, 2005
  • L’Anneau Hans-Reinhart, 2006
  • Prix culturel de l'État de Fribourg, 2006

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]