Roger Imhof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Imhof.

Roger Imhof

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Red Lights Ahead (1936)

Nom de naissance Frederick Roger Imhof
Naissance 15 août 1875
Rock Island
Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 15 avril 1958 (à 82 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables One More Spring (1935)
La Furie de l'or noir (1937)
Sur la piste des Mohawks (1939)
Tueur à gages (1942)

(Frederick) Roger Imhof est un acteur américain, né le 15 août 1875 à Rock Island (Illinois), mort le 15 avril 1958 à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord acteur de théâtre dès l'enfance, notamment dans le répertoire du vaudeville, Roger Imhof joue une fois à Broadway (New York) en 1923, dans la comédie musicale Jack and Jill, aux côtés de Clifton Webb.

Il débute au cinéma sur le tard, après le passage au parlant, contribuant à cinquante-cinq films américains, comme second rôle de caractère ou parfois, dans des petits rôles non-crédités. Le premier est Me and My Gal de Raoul Walsh, avec Spencer Tracy et Joan Bennett, sorti en 1932. Les trois derniers sortent en 1944, dont Le Jockey de l'amour d'Henry Hathaway, avec Walter Brennan et Charlotte Greenwood.

En particulier, il participe à quatre films de John Ford, dont Sur la piste des Mohawks (1939, avec Claudette Colbert et Henry Fonda), où il personnifie le général Nicholas Herkimer (en). Mentionnons également One More Spring d'Henry King (1935, avec Janet Gaynor et Warner Baxter), La Furie de l'or noir de Rouben Mamoulian (1937, avec Irene Dunne et Randolph Scott), ou encore Tueur à gages de Frank Tuttle (1942, avec Veronica Lake et Robert Preston).

Théâtre (sélection)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]