Roger Garceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger Garceau est un acteur québécois né à Montréal en 1921 et mort à Montréal le 18 avril 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au Collège Saint-Laurent, et une année passée aux H.E.C. de Montréal, il fréquente le Conservatoire Lassalle de Montréal où il trouve sa voie.

Il débute dans le monde du spectacle en 1941 et il a, par la suite, connu une carrière très active au Québec en jouant dans plus de trois-cents œuvres, tant au théâtre (il a participé à 150 pièces de théâtre) qu'à la radio et à la télévision.

Il a beaucoup voyagé et a notamment passé deux années à Paris, au Théâtre Hébertot où il joua dans Jeanne d'Arc, de Péguy.

Dès ses débuts à Montréal, il joua au Théâtre Arcade (une pièce par semaine durant quatre années…) et au Théâtre de l'Équipe de Pierre Dagenais.

Toujours à Montréal, Roger Garceau a monté sur les planches de tous les théâtres dont le Théâtre du Rideau Vert, la Nouvelle compagnie théâtrale, le Théâtre du Nouveau-Monde, la Compagnie Jean-Duceppe, le Théâtre des Variétés de Gilles Latulippe, etc. Et cela, sans compter, sa participation dans de nombreux théâtres d'été du Québec.

Il a été vu, entendu et applaudi très souvent en français mais aussi en anglais, notamment au Festival d'Édimbourg, en Écosse ; ainsi qu'au Festival de Stratford, en Angleterre (où il a interprété le rôle du dauphin dans Henri V, de Shakespeare).

À la radio, il joue dans de nombreux feuilletons radiophoniques (ex.: Jeunesse dorée) et dès 1952, il tient un grand nombre de rôles (premiers rôles et rôles-titres) dans des téléthéâtres, des séries, tant à la Télévision de Radio-Canada, qu'à Télé-Métropole et à Radio-Québec, aussi bien à Montréal qu'à Toronto.

Roger Garceau est décédé le 18 avril 2001 à l'hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal des suites d'un cancer des poumons.

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • En 1950, il recevait un trophée en tant qu'« acteur le plus populaire de la radio »
  • En 1955, il se voyait décerner le trophée Frigon en tant que « meilleur acteur de la télévision ».

Liens externes[modifier | modifier le code]