Roger Cotes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger Cotes

Description de l'image  Roger Cotes.png.
Naissance 10 août 1682
Burbage (Angleterre)
Décès 5 juin 1716
Cambridge (Angleterre)
Domicile Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Champs Mathématiques
Institutions Université de Cambridge
Diplôme Université de Cambridge
Renommé pour Formules de Newton-Cotes
Démonstration de la Formule d'Euler

Roger Cotes (10 juillet 1682, Burbage dans le Leicestershire5 juin 1716 à Cambridge), mathématicien anglais. Un proche d’Isaac Newton avec qui il partage la découverte de la méthode de Newton-Cotes en analyse numérique, qui étend de manière générale la méthode des trapèzes et la méthode de Simpson pour le calcul des intégrales.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur plumien d'astronomie et de physique expérimentale à l'université de Cambridge. Roger Cotes est devenu membre de la Royal Society le 30 novembre 1711. Sa Correspondance avec Isaac Newton a été publiée à Londres, en 1853.

Apport[modifier | modifier le code]

On lui doit :

  • Harmonia mensurarum, publié en 1722 par Robert Smith, son successeur dans sa chaire ;

Références[modifier | modifier le code]

  1. Koyré, 2003, p. 268

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Koyré, 1957, Du monde clos à l'univers infini, Gallimard, coll. « Tel », 2003
  • (en) Ronald Gowing, Roger Cotes, Natural philosopher, Cambridge University Press,‎ 2002 (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]