Roger Boisjoly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article court présente un sujet plus développé dans : Accident de la navette spatiale Challenger.

Roger Boisjoly, né à Lowell, Massachusetts, le 25 avril 1938, mort le 6 janvier 2012 à Nephi, dans l'Utah[1], est un ingénieur américain en aéronautique qui a travaillé pour Morton Thiokol, le fabricant des propulseurs d'appoint à poudre de la navette spatiale américaine.

En juillet 1985, il est à l'origine d'une note à sa hiérarchie concernant un défaut de conception des joints des propulseurs d'appoint à poudre de la navette spatiale, qui si elle était laissée sans réponse, pourrait conduire à une catastrophe au cours d'un décollage.

Une telle catastrophe s'est produite en 1986 lors de l'accident de la navette spatiale Challenger, tuant les sept membres de l'équipage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. New York Times