Roger-Henri Expert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roger-Henri Expert
Présentation
Naissance
Arcachon (Gironde)
Décès (à 72 ans)
Cérons (Gironde)
Nationalité Drapeau de la France France
Activité(s) Architecte, enseignant à l'ENSBA
Diplôme 1912
Formation École des beaux-arts de Bordeaux
École nationale supérieure des beaux-arts, ateliers Umbdenstock et Redon
Ses élèves Jean Balladur, Claude Ferret
Œuvre
Réalisations Jardin du Trocadéro
Église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus de Metz
Distinctions Second Grand Prix de Rome (1912)
Membre de l'Académie des beaux-arts (1954)

Roger-Henri Expert, né le 18 avril 1882 à Arcachon, mort à Cérons (Gironde) le 13 avril 1955, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de négociant, il suit des études à l'École municipale des beaux-arts de Bordeaux en peinture à partir de 1903 puis en architecture à partir de 1905. Grâce à une bourse, il rejoint en 1906 l'École des beaux-arts de Paris successivement dans les ateliers de Gustave Umbdenstock et de Gaston Redon. Il obtient son diplôme d'architecte en 1912 et obtient la même année le Second Grand Prix de Rome. Il revient dans cette école en 1922, en tant qu'enseignant puis chef d'atelier en 1934, et ce jusqu'en 1953. Il y a pour élève notamment Jean Balladur ou Claude Ferret.

Il s'associe à son ami Edmond André Granet pour créer un cabinet qui s'adresse à une riche clientèle. En 1921, il est nommé Architecte des bâtiments civils et palais nationaux. Il est à ce titre responsable des bâtiments de la Manufacture des Gobelins et du Musée du Louvre. Il est ensuite architecte en chef de l'Observatoire et du Panthéon.

En 1926, il dessine les plans de cinq villas à Pyla-sur-Mer et au Moulleau, sur le bassin d'Arcachon, dont les lignes élégantes préfigurent l'ambassade de France à Belgrade (1928). Il fait appel au sculpteur Carlo Sarrabezolles pour les éléments décoratifs (le groupe Liberté - Égalité - Fraternité), comme il l'a fait pour l'Hôtel de Ville de Reims, le Palais de Chaillot, ou l'aménagement du paquebot Normandie. Toujours impeccablement vêtu, d'une élégance très british, il a toujours privilégié la collaboration de ses amis artistes (la bande à Expert, souvent originaires, comme lui, de la région bordelaise).

On lui doit les féeries lumineuses de l'Exposition coloniale de 1931, et les bassins du Jardin du Trocadéro en 1937. En 1939, il réalise avec Pierre Patout le pavillon de la France à l'Exposition universelle de New York.

Il est élu au 1er fauteuil de la section architecture (à la place d'Auguste Perret) de l'Académie des beaux-arts en 1954.

Il est inhumé au cimetière d'Arcachon.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Galerie de réalisations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le site sur les villas de Roger-Henri Expert à Pyla-sur-Mer, près d'Arcachon
  2. Voir la Fiche technique sur le site du Patrimoine du XXe siècle

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger-Henri Expert, 1882-1955, Éditions du Moniteur,‎ 1983 (ISBN 2-281-15080-1)
  • Institut français d'architecture, Archives d'architecture du vingtième siècle, p. 166-171, Pierre Mardaga éditeur, Liège, 1995 (ISBN 2-87009-446-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :