Rodong Sinmun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le quotidien Rodong Sinmun (Journal des Travailleurs) est l'organe officiel du Parti du travail de Corée, au pouvoir en République populaire démocratique de Corée[1]. Il est publié par le Rodong News Agency, et est le quotidien le plus lu dans le pays.

Lors de sa première publication, le 1er novembre 1945, le journal a été édité sous le nom Chongro (Right Path), servant de moyen de communication pour le Bureau Nord-Coréen du Parti Communiste de Corée. Il a pris son nom actuel en septembre 1946, lorsque le Parti du Travail de Corée a regroupé les communistes coréens du nord et du sud de la péninsule. Fréquemment cité par le Korean Central News Agency (KCNA) et les médias internationaux, il est regardé comme une source d'informations et de positions officielles du gouvernement nord-coréen sur de nombreux sujets.

Contenu[modifier | modifier le code]

Contenant généralement six pages, les informations sont ainsi classées dans un numéro type du Rodong Sinmun :

  • en première page, outre l'éditorial, la une rend souvent compte des actions du dirigeant nord-coréen,
  • la deuxième page développe des articles théoriques sur le communisme,
  • la troisième page met l'accent sur la politique intérieure, notamment les questions économiques,
  • les trois dernières pages présentent des nouvelles nationales et surtout internationales, y compris sur la Corée du Sud, en adoptant fréquemment un ton critique à l'égard des États-Unis et du Japon.

L'éditorial, dans lequel le Parti exprime ses vues sur différents sujets, et les articles de la deuxième page, sont généralement regardés comme les informations les plus importantes. Ainsi, le 1er janvier 2006, un éditorial spécial demandait "une campagne nationale pour le retrait des troupes américaines de Corée du Sud" et il était fait plusieurs références à la réunification de la Corée[2], tandis que l'accent a également été mis sur l'élévation du niveau de vie[3].

La vie quotidienne, la télévision, la radio et les loisirs occupent une moindre place dans les colonnes du journal.

Equipe de rédaction[modifier | modifier le code]

La rédaction du journal compte une centaine de journalistes.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le Rodong Sinmun est diffusé dans les écoles, les fermes coopératives et les autres lieux de travail, où il est affiché publiquement.

À propos du nom[modifier | modifier le code]

À noter que les Sud-Coréens épellent le nom Rodong Shinmun, ceci dû à la Romanisation révisée du coréen qui change 'si' en 'shi'. Cependant, son nom officiel en Europe est celui utilisé par la Corée du Nord et les médias internationaux. Le nom Rodong Sinmun est basé sur la prononciation nord-coréenne. En sud-coréen, il devient Nodong Sinmun.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]