Rodolphe-Auguste de Brunswick-Wolfenbüttel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rodolphe-Auguste

Rodolphe-Auguste (16 mai 1627, Hitzacker – 26 janvier 1704, Hedwigsburg) est duc de Brunswick-Lunebourg et prince de Wolfenbüttel de 1666 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rodolphe-Auguste est le fils aîné du duc Auguste II de Brunswick-Wolfenbüttel et de Dorothée d'Anhalt-Zerbst. Il succède à son père à sa mort, en 1666. À partir de 1685, il règne conjointement avec son frère cadet Antoine-Ulrich, auquel il abandonne l'essentiel des tâches gouvernementales.

Au début de la guerre de Succession d'Espagne, Rodolphe-Auguste et Antoine-Ulrich décident de rallier le camp de la France, déçus de la dignité électorale octroyée à leur cousin Ernest-Auguste de Hanovre par l'empereur Léopold Ier en 1692. En 1702, Ernest-Auguste envahit le Wolfenbüttel et l'empereur oblige Antoine-Ulrich à abdiquer. Rodolphe-Auguste redevient ainsi seul duc jusqu'à sa mort, deux ans plus tard. Comme il ne laisse pas de fils, c'est Antoine-Ulrich qui lui succède.

Descendance[modifier | modifier le code]

Rodolphe-Auguste épouse en 1650 Christiane-Élisabeth (1634-1681), fille du comte Albert-Frédéric de Barby-Mühlingen  (de). Trois filles sont issues de cette union :

Rodolphe-Auguste se remarie en 1681 avec Élisabeth Menthe (1663-1701). Ils n'ont pas d'enfants.