Rod Rust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rod Rust

Nom complet Rodney A. Rust
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 2 août 1928 (86 ans)
Lieu de naissance Webster City (Iowa)
Position Linebacker, centre
Carrière universitaire ou amateur
1947-1948 Université d'État de l'Iowa
Carrière d'entraîneur
A entraîné 1960-1962 Lobos du Nouveau-Mexique (assistant)
1963-1966 Université Stanford (assistant)
1967-1972 Université de North Texas (entraîneur-chef)
1973-1975 Alouettes de Montréal (coordinateur défensif)
1976-1977 Eagles de Philadelphie (entraîneur des linebackers)
1978-1982 Chiefs de Kansas City (coordinateur défensif)
1983-1987 Patriots de la Nouvelle-Angleterre (coordinateur défensif)
1988 Chiefs de Kansas City (coordinateur défensif)
1989 Steelers de Pittsburgh (coordinateur défensif)
1990 Patriots de la Nouvelle-Angleterre (entraîneur-chef)
1992 Giants de New York (coordinateur défensif)
1994 Université Lehigh (entraîneur des linebackers)
1995 Falcons d'Atlanta (assistant)
1996 Falcons d'Atlanta (coordinateur défensif)
1997-1998 Alouettes de Montréal (coordinateur défensif)
1999 49ers de San Francisco (assistant)
2001 Alouettes de Montréal (entraîneur-chef)
2002-2004 Giants de New York (assistant)
2005 Blue Bombers de Winnipeg (coordinateur défensif)
Activité 1960 – 2005
Bilan 29-32-1 (université)
1-15 (NFL)
9-8 (CFL)

Rodney A. Rust (né le 2 août 1928) est un ancien entraîneur de football américain qui a été entraîneur-principal des Patriots de la Nouvelle-Angleterre pendant la saison NFL 1990, terminant avec un bilan d'une victoire pour quinze défaites. Coordinateur défensif et assistant de plusieurs franchises de National Football League.

Au début de sa carrière, il est assistant de Marc Levy aux Lobos du Nouveau-Mexique et de Dick Vermeil à l'Université Stanford. En 1967, il devient l'entraîneur principal de l'Université de North Texas où il reste en poste cinq saisons.

Rust travaille à nouveau pour Levy en 1973 comme coordinateur défensif pour les Alouettes de Montréal. Il atteint deux fois le finale de la Coupe Grey, la remportant une fois en 1974.

En 1976, Rust quitte le Canada pour devenir un assistant de Vermeil aux Eagles de Philadelphie. Il est entraîneur des linebackers deux saisons avant d'accepter le poste de coordinateur défensif pour les Chiefs de Kansas City entraîné par Levy. Après le départ de Levy en 1982, Rust devient un coordinateur défensif des Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

L'entraîneur-principal Ron Meyer vire Rust en cours de saison, mais cette décision va entraîner le licenciement de Meyer et le réengagement de Rust. Les Patriots vont au Super Bowl XX en 1986 avec Rod Rust. Ses qualités de coordinateur défensif dans le défense 3-4 des Patriots sont remarquées[1]. Il quitte l'équipe après la saison 1987 pour les Chiefs, puis déménager à nouveau pour les Steelers de Pittsburgh en 1989.

Les Patriots recrutent Rust comme entraîneur-chef en 1990[2] mais est remercié après un bilan d'une victoire pour quinze défaites[3], le pire bilan de l'histoire de la franchise.

Les New York Giants recrutent Rust comme coordinateur défensif en 1992, mais ne reste qu'une saison avant de devenir assistant défensif des 49ers de San Francisco et des Falcons d'Atlanta.

Rust est nommé entraîneur-chef des Alouettes de Montreal en 2000 et est licencié en 2001 après une série de six défaites de suite. Il passe la saison 2002 comme contrôleur qualité de la défense des Giants de New York.

En 2005, il prend le poste de coordinateur défensif des Blue Bombers de Winnipeg, et quitte soudainement le club en cours de saison. En février 2006, il est recruté pour devenir coordinateur défensif des Renegades d'Ottawa mais l'équipe disparait avant que la saison ne commence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Markus, « Patriots` Defense Has Treasured Diamond In Rust », sur http://articles.chicagotribune.com, Chicago Tribune,‎ 19 janvier 1986 (consulté le 1er mai 2013)
  2. (en) Associated Press, « Patriots Hire Rod Rust to Succeed Berry », sur http://articles.latimes.com,‎ 27 février 1990 (consulté le 1er mai 2013)
  3. (en) Associated Press, « PRO FOOTBALL REPORT / WEEKDAY UPDATE : AROUND THE NFL : Patriots Fire Rust After 1 Season, 1 Win », sur http://articles.latimes.com,‎ 5 janvier 1991 (consulté le 1er mai 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]