Rod Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rod Gilbert

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 1er juillet 1941,
Montréal (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la droite
A joué pour Rangers de New York (LNH)
Biltmores de Guelph (OHA)
Carrière pro. 19601978

Temple de la renommée : 1982

Rodrigue Gabriel « Rod » Gilbert (né le 1er juillet 1941 à Montréal au Canada) est un ancien joueur professionnel de hockey sur glace. Il a joué dans la Ligue nationale de hockey entre 1960 et 1978 et n'a porté qu'un seul maillot tout le temps de sa carrière LNH, celui des Rangers de New York. Son maillot, le numéro 7 a été retiré par les Rangers en 1979 et en 1982, il est admis au temple de la renommée du hockey[1].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en jouant dans la ligue junior de l'Association de hockey de l'Ontario, aujourd'hui Ontario Hockey League avec les Biltmores de Guelph en 1957. Deux saisons plus tard, alors qu'il va rentrer sur la glace pour un match, il glisse sur des détritus sur la patinoire et tombe sur le dos. Il se brise alors la cinquième vertèbre et pour réparer les dégâts, les docteurs lui enlèvent un bout d'os de sa jambe pour ressouder les 4e, 5e et 6e vertèbres entre elles. Malgré tout, son équipe gagne la Coupe Memorial cette année-là et en novembre 1960, il joue son premier match dans la Ligue nationale de hockey avec les Rangers de New York. Il marque alors son premier point dans la grande ligue en réalisant une passe pour Dean Prentice et donne l'égalisation de son équipe face aux Blackhawks de Chicago[2]. Il gagne le trophée Red Tilson en tant que meilleur joueur de la saison.

Au cours des séries éliminatoires 1962, il profite d'une blessure de Ken Schinkel pour jouer des matchs contre les Maple Leafs de Toronto. En quatre matchs, il réalise 5 points (2 buts et 3 aides) et il gagne sa place dans l'effectif des Rangers lors du camp d'entraînement. Pour sa première saison officielle, il inscrit 31 points et lors de sa seconde saison, il inscrit 20 buts pour la première des douze saisons qui vont venir. Très vite, il devient un des joueurs favoris du Madison Square Garden mais malheureusement pour lui, il subit des séquelles de son opération du dos. Il manque alors la moitié de la saison 1965-66 pour se faire opérer une nouvelle fois alors qu'il commence cette saison en tentant de jouer avec une protection.

Il fait son retour lors de la saison suivante, inscrit 28 buts et permet aux Rangers de se qualifier pour les séries pour la première fois en cinq ans. En 1970-71, il est aligné aux côtés de Vic Hadfield et Jean Ratelle et tous les trois vont constituer une ligne célèbre, la ligne « GAG » (Goal A Game ce qui signifie un but par match). Dès la première saison, la ligne inscrit 107 points et lors de la seconde saison de la ligne, Gilbert inscrit 43 buts et 97 points. Les Rangers accèdent également à la finale de la Coupe Stanley contre les Bruins de Boston. Finalement, les Bruins gagnent la série en 6 matchs, 4 à 2 même si la ligne GAG devient la première ligne d'une franchise dont chaque joueur inscrit au minimum 40 points dans la saison.

Entre 1972 et 1977, il inscrit au minimum 75 points à chaque fois mais les Rangers ne parviennent jamais à passer les demi-finales de la Coupe Stanley. Il inscrit le 24 mars 1974, son 300e but (contre Dave Dryden des Sabres de Buffalo) et devient par la même le premier joueur des Rangers à dépasser cette barre symbolique. En 1976, la Ligue nationale de hockey décide d'honorer la carrière et il remporte le trophée Bill Masterton récompensant la persévérance[3].

En 1976, lors de son 1 000e match dans la LNH, il réalise un coup du chapeau lors d'une victoire 5 à 2 contre les Canadiens de Montréal, champions en titre. Au début de la saison 1977-78, il connaît des difficultés de négociations avec le directeur des Rangers, John Ferguson et met finalement fin à sa carrière après une vingtaine de matchs dans la saison mais aussi plus de 1 000 points dans la LNH. En 1980, on le retrouve pour une saison dans la Ligue américaine de hockey derrière le banc des Nighthawks de New Haven qui seront éliminés au premier tour des séries.

Il est admis au temple de la renommée du hockey en 1982, en 1991, il reçoit le trophée Lester Patrick pour son implication dans le hockey américain[4] et en 2004, il est admis au temple de la renommée du Comté de Nassau[5]. Un aréna situé dans l'arrondissement Pointe-aux-Trembles/Rivière-des-Prairies à Montréal porte son nom.

Honneurs et trophées personnels[modifier | modifier le code]

Association de hockey de l'Ontario
Ligue nationale de hockey
Rangers de New York
  • L'équipe a décide de retirer son numéro 7 depuis 1979.
  • Il est le meilleur pointeur de l'histoire de la franchise[6].
Autre

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ B A PTS PUN PJ B A PTS PUN[7]
1957-58 Biltmores de Guelph OHA 32 14 16 30 0          
1958-59 Biltmores de Guelph OHA 54 27 34 61 40          
1959-60 Biltmores de Guelph OHA 47 39 52 91 0          
1959-60 Lions de Trois Rivières EPHL 3 4 6 10 0 5 2 2 4 2
1960-61 Royals de Guelph OHA 47 54 49 103 0          
1960-61 Rangers de New York LNH 1 0 1 1 2          
1961-62 Rangers de New York LNH 1 0 0 0 0 4 2 3 5 4
1961-62 Beavers de Kitchener-Waterloo EPHL 21 12 11 23 22 4 0 0 0 4
1962-63 Rangers de New York LNH 70 11 20 31 20          
1963-64 Rangers de New York LNH 70 24 40 64 62          
1964-65 Rangers de New York LNH 70 25 36 61 52          
1965-66 Rangers de New York LNH 34 10 15 25 20          
1966-67 Rangers de New York LNH 64 28 18 46 12 4 2 2 4 6
1967-68 Rangers de New York LNH 73 29 48 77 12 6 5 0 5 4
1968-69 Rangers de New York LNH 66 28 49 77 22 4 1 0 1 2
1969-70 Rangers de New York LNH 72 16 37 53 22 6 4 5 9 0
1970-71 Rangers de New York LNH 78 30 31 61 65 13 4 6 10 8
1971-72 Rangers de New York LNH 73 43 54 97 64 16 7 8 15 11
1972-73 Rangers de New York LNH 76 25 59 84 25 10 5 1 6 2
1973-74 Rangers de New York LNH 75 36 41 77 20 13 3 5 8 4
1974-75 Rangers de New York LNH 76 36 61 97 22 3 1 3 4 2
1975-76 Rangers de New York LNH 70 36 50 86 32          
1976-77 Rangers de New York LNH 77 27 48 75 50          
1977-78 Rangers de New York LNH 19 2 7 9 6          
Totaux LNH 1 065 406 615 1 021 508 79 34 33 67 43

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il représente le Canada pour la première fois les de la Série du siècle contre l'URSS et son désir de représenter son pays est tel qu'il se coupe du monde et ignore les propositions des nouvelles équipes de l'Association mondiale de hockey. Il inscrit alors 4 points en 6 matchs. Il est également dans l'équipe canadienne au cours du championnat du monde 1977, amenant son équipe à la quatrième place avec encore une fois 4 points[8].

Année Équipe Événement   PJ B A Pts Pun   Résultats
1972 Canada Série du siècle 6 1 3 4 9 4 victoires à 3
1977 Canada CM 9 2 2 4 12 4e place

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie de Gilbert, http://www.newyorkrangers.com/.
  2. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net.
  3. (en) Liste des récipiendaires du trophée Masterton sur http://www.hockeydb.com/.
  4. (en) Historique et liste des récipiendaires du trophée Patrick sur http://www.nhl.com/.
  5. (en) Liste des membres du temple de la renommée du Comté de Nassau, article sur http://www.nassausports.org.
  6. (en) Liste des meilleurs pointeurs de Rangers sur http://www.newyorkrangers.com.
  7. (en) Fiche de carrière sur www.hockeydb.com.
  8. (en) Fiche de carrière sur http://www.legendsofhockey.net.