Rocky Colavito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Rocky Colavito Baseball pictogram.svg
Rocky Colavito 1964.jpg
Champ droit
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
10 septembre 1955
Dernier match
27 septembre 1968
Statistiques de joueur (1955-1968)
Matchs 1841
Coups sûrs 1730
Coups de circuit 374
Points 971
Points produits 1159
Moyenne au bâton 0,266
Équipes

Rocco Domenico « Rocky » Colavito, Jr., né le 10 août 1933 à New York, est un ancien joueur de baseball qui évolua en Ligues majeures.

Carrière[modifier | modifier le code]

Natif de New York, Rocky Colavito est un fan des New York Yankees. Il quitte l'école à seize ans pour suivre l'exemple de ses modèles, Joe Di Maggio au premier chef. Il signe finalement chez les Cleveland Indians en 1950 où il complète sa formation dans les ligues mineures de cette organisation pendant cinq ans. Il devient ensuite le premier Indian à signer deux saisons à plus de 40 coups de circuit. Le 10 juin 1959, il frappe quatre coups de circuit au cours d'un même match.

Colavito est de loin le joueur préféré des fans des Indians qui enragent quand ils apprennent que ce dernier est transféré chez les rivaux des Detroit Tigers en 1960. Pour un auteur comme Terry Pluto, ce transfert marque le coup d'envoi de la malédiction de Colavito, qui porte la poisse à la franchise des Indians pendant plus de trente ans.

A Détroit, il conserve son niveau sportif, mais le courant passe mal avec les fans des Tigers. Le 12 mai 1961, il est expulsé d'un match après s'être battu en tribune contre un fan saoul qui harcelait sa femme et son père. Il quitte les Tigers en 1963 pour rejoindre pour une saison les Kansas City Athletics avant de retrouver les Cleveland Indians de 1965 à 1967.

Il achève sa carrière sous l'uniforme de son enfance, celui des New York Yankees après de rapides crochet chez les Chicago White Sox et les Los Angeles Dodgers.

Liens externes[modifier | modifier le code]