Rocko's Modern Life

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rocko's Modern Life

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo libre de la série.

Titre original Rocko's Modern Life
Autres titres
francophones
Rocko et compagnie (Québec)
Genre Animation
Création Joe Murray
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Nickelodeon
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 52 (104 segments)
Durée 22 minutes
(11 minutes par segment)
Diff. originale 18 septembre 199324 novembre 1996
Site web joemurraystudio.com/

Rocko's Modern Life, ou Rocko et compagnie au Québec, est une série d'animation américaine créée par Joe Murray, et initialement diffusée entre le 18 septembre 1993 et le 24 novembre 1996 sur la chaîne de télévision Nickelodeon. En France, la série a été diffusée sur Canal J[réf. nécessaire]. Au Québec, la série a été diffusée sur Télé-Québec[réf. nécessaire].

Joe Murray a initialement créé le personnage éponyme de la série pour une série de comics non-publiée à la fin des années 1980, puis l'a par la suite proposé à la chaîne télévisée Nickelodeon qui, à cette époque, était à la recherche d'un animateur pour le bloc de programmations Nicktoons. La chaîne laisse libre cours à l'imagination de l'équipe technique qui vise une audience aussi bien composée d'enfants que d'adultes. Pour les voix originales, Murray fait appel aux doubleurs Tom Kenny et Carlos Alazraqui, dont la popularité s'est accrue à la fin de la diffusion de la série. Kenny détaille l'impact de la série, expliquant que « Rocko's Modern Life est l'une de ses émissions qui a fait connaître énormément de gens qui ont réussit à percer dans l'animation[1]. »

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série traite des aventures quotidiennes d'un wallaby anthropomorphe appelé Rocko, ayant immigré depuis l'Australie pour les États-Unis. Il fait face à de nombreux défis et problèmes impliquant ses amis qui tentent en retour de lui enseigner la signification de l'amitié. Tous les personnages de Rocko's Modern Life sont des animaux. Il en existe une large variété, dont la vaste majorité est mentalement instable. Murray explique avoir choisi les personnalités de nombreux animaux de la série afin de former une « caricature sociale[2]. »

Développement[modifier | modifier le code]

À l'origine, le personnage apparaît dans un comics non-publié intitulé Travis. Murray s'essaye dans la vente de ce comics à la fin des années 1980, mais ne parvient pas à trouver le succès. De nombreux autres gribouillis de personnages apparaissent sur quelques uns de ses bloc-notes. Il décrit l'animation du début des années 1990 comme « parfaite pour ce type de projet. On a saisi une opportunité qui ne pouvait plus se représenter de nos jours (les années 1990)[3]. » Murray tente de récolter des fonds pour son film indépendant My Dog Zero, et souhaitait le rachat des droits de la série par Nickelodeon. Il présente un croquis test du personnage à Nickelodeon, qui, de son côté, semble s'intéresser au scénario. À cette époque, Murray ne possède aucune expérience du domaine télévisé[4]. L'industrie sort à peine d'une mauvaise période, et Murray voulait « voulait faire un peu bouger les choses[5]. »

Linda Simensky, par la suite chargée du développement de l'animation pour Nickelodeon, explique le concept et la programmation du bloc Nicktoons à Murray. Il est à la base sceptique concernant le concept, car il se dit avoir toujours détesté les personnages de dessins-animés. Simensky lui explique que les personnages Nicktoons diffèrent des autres dessins-animés. Il explique ensuite que le concept de My Dog Zero en cartoon ne marcherait pas. Il fait ensuite ses recherches sur Nickelodeon et découvre que l'attitude de cette société est différente des autres chaînes télévisées[6]. Murray développe le personnage de Rocko lors d'une visite dans un zoo de la Bay Area de San Fransisco, et après avoir aperçu un wallaby[5]. Murray gribouille sur son bloc-notes, développe le concept de Rocko's Modern Life, et l'envoie à Nickelodeon, pensant qu'il sera rejeté. Murray pensait que la société détesterait l'épisode pilote[7]. Murray, après trois ou quatre mois, aurait « oublié » le concept se concentrait plus sur My Dog Zero, jusqu'à ce que Simensky lui informe que Nickelodeon souhaitait un épisode pilote. Murray se dit enfin fier de pouvoir récolter de l'argent pour son film My Dog Zero[6]. Sur son site officiel, il décrit My Dog Zero comme « le film que Linda Simensky a vu et qui a mené à la création de Rocko[8]. »

Dans l'épisode pilote original, Rocko est jaune. Sa couleur d"origine est changé à la suite de l'appel d'une société de fabrication intéressée dans la commercialisation de produits dérivés Rocko, mais stoppé à cause de la couleur, du fait qu'ils avait déjà un personnage jaune. Murray change la couleur de Rocko en beige, et la société accepte de distribuer le personnage. Avant la première diffusion de la série, cette dernière était initialement intitulée The Rocko Show[9].

En novembre 1992, deux mois avant la production de la première saison de Rocko's Modern Life, la première épouse de Murray se suicide[10]. Murray considérait la série comme la cause de son suicide[11]. Murray ressent des problèmes émotionnels et physiques lorsqu'il emménage à Los Angeles. Il explique également avoir été surpris de la décision de Nickelodeon pour de nouvelles saisons de la série[6], Nickelodeon renouvelle la série pour une seconde saison en décembre 1993[12].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La série est produite entre les studios Games Animation et Joe Murray Productions. À la suite de problèmes avec le créateur de Ren & Stimpy John Kricfalusi, Nickelodeon se renferme sur lui-même en décidant de ne plus faire confiance à ses employés et crée alors son propre studio d'animation, Games Animation[7]. Cependant, Murray leur rappelle qu'il a tous les droits de la série. Nickelodeon commence à connaître de plus en plus le succès grâce à ses cartoon[7]. La productrice Mary Harrington fait le déplacement de New York jusqu'à Los Angeles afin de diriger Games Animation, et y faire produire Rocko's Modern Life. L'équipe commence la production en janvier 1993[4]. Rocko's Modern Life devient la première série d'animation créée dans leur studio[4].

Joe Murray Productions et Games Animation louent des bureaux à Ventura Boulevard, dans la région de San Fernando Valley à Los Angeles, Californie[13]. Murray loue un étage au Writers Guild of America, West[7]. Sunwoo, puis Rough Draft Studios, assemblent l'animation[14].

Voix originales[modifier | modifier le code]

  • Carlos Alazraqui : Rocko/Spunky/Leon/Granny Rocko
  • Tom Kenny : Heffer Wolfe/Chuck/M. Smitty/Really Really Big Man/Peaches/divers mâles
  • M. Lawrence : Filburt/Peter Wolfe
  • Zack Barclift : Grand Papa Z/Boris Bump/divers females
  • Linda Wallem : Dr. Hutchison/Mme. Virginia Wolfe/Grandma Wolfe/Cindy Wolfe/Tammy la Porc/divers femelle
  • Charlie Adler : Ed Bighead/Gladys/M. George Wolfe/Grandpa Wolfe/Bev Bighead/Mr. Dupette/M. et Mme. Fathead/divers mâles
  • Joe Murray : Ralph Bighead

Équipe technique[modifier | modifier le code]

  • Joe Murray: créateur, producteur exécutif, auteur, rédacteur d'histoire (saison une à trois)
  • Andy Houts: coordonnateur de projet
  • Stephen Hillenburg: produire, directeur conseil d'histoire, auteur, directeur créateur
  • Derek Drymon: artisté d'storyboard, auteur
  • Mr. Lawrence: directeur conseil d'histoire, auteur
  • Dan Povenmire: artisté d'conseil d'histoire, auteur
  • Swampy Marsh: directeur conseil d'histoire, auteur
  • Timothy Berglund (a.k.a. Timothy Björklund): directeur conseil d'histoire, auteur
  • Martin Olson: auteur
  • George Maestri: auteur
  • Vince Calandra: auteur
  • Tim Hill: rédacteur d'histoire (saison quatre)
  • Mark O'Hare: artisté conseil d'histoire
  • Robert Hughes: directeur d'animation
  • Antoine Guilbaud: artisté conseil d'histoire
  • Sherm Cohen: artisté conseil d'histoire, directeur conseil d'histoire
  • Tom Yasumi: temporisateur d'animation
  • Danny Antonucci: artisté conseil d'histoire
  • Jeff Myers: directeur d'animation
  • Kevin O' Brien: artisté conseil d'histoire
  • Alan Smart: directeur conseil d'histoire
  • George Chilatas: directeur d'animation
  • Nick Jennings: directeur d'animation
  • Pete Michels: directeur d'animation
  • Chris Savino: directeur d'animation
  • Tom Yasumi: directeur d'animation
  • Howy Parkins: directeur d'animation
  • Roger Chiassen: auteur/directeur conseil d'histoire
  • Robert McNally Scull: auteur/artisté conseil d'histoire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tom Heintjes, « "The Oral History of SpongeBob SquarePants", ''Hogan's Alley'' #17, 2009 », Cartoonician.com,‎ 21 décembre 2012 (consulté le 25 décembre 2012).
  2. (en) "Q & A with Joe Murray", Cartoon Network Pressroom
  3. (en) Rocko's Modern Life, Joe Murray Studio
  4. a, b et c Neuwirth 2003, p. 252
  5. a et b Ramin Zahed, « Joe Murray Looks Back at Rocko's Modern Life », Animation Magazine,‎ 12 juillet 2011 (consulté le 19 juillet 2011).
  6. a, b et c "Lisa (Kiczuk) Trainor interviews Joe Murray, creator of Rocko's Modern Life", The Rocko's Modern Life FAQ.
  7. a, b, c et d « Episode 124 - Joe Murray », sur talltalefeatures.com, Tall Tale Radio,‎ 9 juillet 2011.
  8. (en) "Independent Filmwork", Joe Murray Studio.
  9. (en) "A Bit of Trivia From Paul Sumares", The Rocko's Modern Life FAQ
  10. (en) 16 juin 2008". Joe Murray Studio.
  11. (en) "October 17, 2010". Joe Murray Studio. Consulté le 26 octobre 2010. "I often directly blamed my wife's suicide in 1992 on Rocko getting picked up (it happened as we were preparing to start production of the series)."
  12. (en) Warner, Fara. Nick Rock(o)s Liscencing Boat. Brandweek. Volume 35, 31 janvier 1994.
  13. (nl) "Animators Feel Free With `Rocko'". The Palm Beach Post
  14. (en) Furniss, Maureen. Art in Motion: Animation Aesthetics. Indiana University Press. 66.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Allan Neuwirth, Makin' Toons: Inside the Most Popular Animated TV Shows and Movies, Skyhorse Publishing Inc.,‎ 2003