Rocket candy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le « rocket candy » est un propergol solide artisanal à base de sucre pour moteur-fusée. Il est uniquement utilisé dans la construction amateur de fusées. Le sucre est mélangé avec un oxydant (nitrate de potassium, de formule KNO3, un ergol solide). Les fusées qui utilisent ce mélange sont souvent appelées K/S pour KNO3/Sucre.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Sa fabrication nécessite 65 % de nitrate de potassium et 35 % de sucre, soit un rapport oxydant/combustible égal à 13/7. Le sucre est majoritairement composé de saccharose. Soit pour 100 grammes de préparation : 65 grammes de nitrate de potassium et 35 grammes de sucre.

  • Aspect sécurité : porter des lunettes de protection et des gants. Le nitrate de potassium est relativement facile à manipuler si l'on respecte les règles de sécurité élémentaires.
  • Mélanger le tout dans un récipient avec de l'eau de manière à dissoudre entièrement les composés.
  • À l'extérieur, chauffer à feu doux, au moyen d'une plaque électrique (absence de flamme), le récipient plongé dans un bain d'huile, pour évaporer l'eau, en remuant jusqu'à l'obtention d'une pâte blanche épaisse ayant la consistance de la pâte à pain.
  • Prélever un peu de pâte et la placer dans le moteur-fusée.

La combustion de 10 grammes de rocket candy (sans additif) prend 17 secondes en moyenne.

On peut également mélanger ces réactifs en proportion stœchiométrique. Le schéma de la réaction est le suivant :

48 KNO3 + 5 C12H22O11 → 55 H2O + 36 CO2 + 24 K2CO3 + 24 N2

Approximativement, et proportionnellement : 60 g de nitrate de potassium pour 21 g de sucre[réf. nécessaire].

Constituants[modifier | modifier le code]

Le rocket candy est constitué de :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]