Rock danois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le rock danois apparaît lorsque le Danemark est touché vers 1950 comme toute l’Europe par la vague rock en provenance des États-Unis. Les jazzmen, les groupes de rock de danse et les solistes comme Ib Jensen, Otto Brandenburg, Peter Plejl et Ib Glindemann apportent cette musique au public danois. Après une décennie, le groupe anglais The Shadows est l’influence majeure sur les pionniers The Cliffters et The Rocking Ghosts

Au début des années 1960 les groupes de R&B américain inspire des copies danoises comme The Hitmakers, Sir Henry & His Butlers, The Defenders et The Beefeaters, mais aussi le groupe Steppeulvene qui perce de manière spectaculaire avec en 1967 l'album Hip qui révolutionne le rock danois en le mélangeant au folk rock américain. Des groupes de jazz comme Blue Sun, Burning Red Ivanhoe et Maxwells se rapprochent alors du rock.

À la fin de cette décennie, avec l’ascension de la contre-culture, le rock a intégré des messages politiques dans les paroles. La contribution danoise à ce mouvement est composée de Gasolin, Jomfru Ane Band et Røde Mor.

Pendant les années 1980, des groupes de pop-rock comme Sneakers, Anne Linnet, Sebastian et Lis Sørensen sont très populaires à côté de groupes influencés par le punk comme Miss B. Haven, TV-2, Sods/Sort Sol et Kliché. Au niveau du métal, on peut citer Mercyful Fate et D.A.D. pour le hard rock.

Les années 1990 voient les succès en parallèle de groupes de pop comme Michael Learns to Rock, Safri Duo et Aqua, de grunge comme Dizzy Mizz Lizzy, Kashmir et Psyched Up Janis, ou encoe de rock alternatif avec Nephew, très populaire au Danemark, ou encore The Knife.

En 1997 nait Mew, qui connait un grand succès au Danemark mais qui reste quasi inconnu en France.

En 1994, le groupe Baal, se forme. Il reste encore inconnu en France.

Plus récemment, dans les années 2000, un groupe intitulé The Raveonettes sonne le renouveau rock danois. Influencé par le rock anglais, ils connaissent un succès important avec quatre albums à leur actif. On peut aussi citer Volbeat, qui mélange du rock des années 1950 avec Heavy metal