Rock'n Solex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rock'n Solex
Image illustrative de l'article Rock'n Solex
Solex durant la course de vitesse

Genre Rock, Electro, Dub, Reggae, etc.
Lieu Rennes Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 07′ 12″ N 1° 38′ 00″ O / 48.12001, -1.63333748° 07′ 12″ Nord 1° 38′ 00″ Ouest / 48.12001, -1.633337  
Période Mai
Capacité 5 000 places
Date de création 1967
Statut juridique Association loi 1901
Organisateurs A.E.I.R.[1]

Le Rock'n Solex est un festival qui se tient tous les ans à Rennes sur le Campus de Beaulieu. Il est organisé bénévolement par les étudiants de l'INSA Rennes depuis 1967, ce qui fait de lui le plus ancien festival étudiant de France[2]. À ses débuts le festival n'était qu'une course de Solex mais depuis les années 80 des concerts viennent égayer les soirées des coureurs.

La prochaine édition aura lieu du 7 au 11 mai 2014. Le festival fêtera son 47e anniversaire[3].

Courses de Solex[modifier | modifier le code]

La course de Solex est l'une des plus importantes en Europe. Enregistrée auprès de l'UFOLEP dans la catégorie « 50 cm3 à galet », elle attire de nombreux coureurs (plus de 400) venus de toute la France. Elle est notamment reconnue pour son ancienneté et son circuit particulier, plutôt ardu. Chaque année, 150 équipages enfourchent leur Solex et prennent place sur la ligne de départ pour trois jours de slalom entre les bâtiments de l'INSA. La compétition compte trois épreuves :

  • La technique ;
  • L’endurance ;
  • La vitesse.

Les machines peuvent être préparées mais elles sont soumises à un règlement mécanique précis limitant les modifications que l'ont peut apporter à un Solex d'origine. Ce règlement classe les machines en trois catégories selon le degré de modifications opérées :

  • Les « origines » sont des Solex très peu modifiés pour ce qui est du cadre et de l'aspect extérieur en général. Plusieurs modifications sont toutefois autorisées en ce qui concerne le moteur, dont le retrait de matière (élargissement des lumières d'admission et d'échappement). Les pièces doivent être d'origine mais le panachage de pièces de différents modèles est toléré.
  • Les « prototypes » sont eux beaucoup plus travaillés. Avec un cadre souvent complètement refait pour pallier les problèmes de rigidité dont souffre celui d'origine, ces machines sont soumises à un règlement beaucoup moins strict. Pour ce qui concerne le moteur, les mécaniciens doivent néanmoins composer avec le couple piston/cylindre d'origine. La préparation minimale dans cette catégorie comprend, en général, l'ajout d'un pot de détente et d'une admission à clapet.
  • Les Solex « électriques » font l'objet d'une catégorie proche de celle des prototypes.
  • Enfin les « spéciaux » sont eux complètement libres dans la limite où ils ne dépassent pas 49,9 cm3 par moteur (ils peuvent en avoir plusieurs) et une transmission par galet(s). Il faut toutefois noter que très peu de machines courent dans cette catégorie et que leur participation est soumise à l’approbation du directeur des courses.

Technique[modifier | modifier le code]

Un coureur déguisé pour le concours du costume le plus original.

Cette épreuve, réapparue en 2005 alors quelle avait été abandonnée pendant plusieurs années, récompense les pilotes qui savent marier vitesse et agilité. Cette épreuve est celle qui a le plus évolué depuis sa création. On retrouvait en 2005 :

  • 100 m départ arrêté,
  • Relais,
  • Slalom,
  • Course de montée,
  • Radar.

En 2006, relais et slalom fusionnent en devenant un championnat et le 100 m disparaît. Deux autres épreuves apparaissent : pédalage moteur arrêté pour les origines et course de côte pour les prototypes. Cette 39e édition met de plus en place un contrôle du bruit et réservera même un créneau de deux heures de démonstration libre, pour les passionnés de mécanique notamment. En 2011, pour la 44e édition de la course, il ne reste que trois épreuves :

  • Slalom-relai (900 points),
  • Côte (900 points),
  • Radar (1200 points).

Le but de cette journée est d'installer l'ambiance dans les stands pour attaquer la suite du programme. Elle compte tout de même au classement général pour 3000 points.

Endurance[modifier | modifier le code]

Le « virage du C » est un point de passage périlleux pendant l'épreuve d'endurance, surtout par temps de pluie.

L'endurance est l'épreuve reine de la compétition : après un départ façon 24 heures du Mans, les 150 équipages s'embarquent pour une course relais de 6 heures qui met à l'épreuve les Solex et leur pilote. L'enjeu est surtout mécanique : le circuit est connu pour abîmer les moteurs et nécessiter beaucoup de couple ; il faut néanmoins être rapide et faire le maximum de tours. Il n'est pas rare que les équipages préparent deux moteurs et échangent aux premières pannes.

Le départ est donné à midi pour terminer l'épreuve à 18h. Elle compte pour 5000 points au classement général. Un équipage est composé d'au moins deux pilotes qui se relaieront pendant les 6 heures de course. Pendant qu'ils ne sont pas sur la piste, les coureurs tiennent souvent un poste de commissaire sur une portion de circuit afin de prévenir les Solex de l'état de celle-ci.

La course d'endurance a ses fans, qui suivent le déroulement de la course de bout en bout, et soutiennent les équipes.

Vitesse[modifier | modifier le code]

L'équipage no 126 pendant l'épreuve de vitesse, catégorie origine.

Organisée pour les deux catégories (origines et prototypes) sur un circuit plus court et plus propice à la vitesse que celui de l'épreuve d'endurance, cette course comprend des manches éliminatoires qui se déroulent tout au long de la journée. Les équipages sont d’abord répartis en trois poules pour finalement n'être plus que 25 sur la ligne de départ en finale, pour une manche en deux fois sept tours avec changement de pilote.

Bien que les manches de vitesse se déroulent indépendamment pour chaque catégorie, le vainqueur en catégorie origine est bien souvent invité à courir la finale en prototype.

Cette épreuve se déroule le dimanche après-midi. C'est la dernière du weekend et elle compte pour 4000 points au classement général. Le soir venu, les coureurs se retrouvent autour du traditionnel pot de l'amitié pour la remise des trophées. Le solex d'origine roule à environ 30 km/h. Le solex prototype roule, suivant comment le coureur a modifié son solex, approximativement à 70 km/h, avec des pointes à plus de 85 km/h en descente.

Concerts[modifier | modifier le code]

Sous le chapiteau[modifier | modifier le code]

Le festival propose 3 soirées de concert au public rennais, sous un chapiteau pouvant accueillir jusqu'à 4 500 personnes depuis 2005. En 2014, le festival verra une deuxième scène apparaître dans le village, étendant cette capacité à 5000 personnes. Malgré son nom, le festival est ouvert à de nombreux styles musicaux. Plusieurs grands noms de la scène française et internationale y ont déjà participé  : Zebda, Le Peuple de l'Herbe, Ska-P,Mass Hysteria, Frank Black, Girls in Hawaii, Alpha Blondy, Têtes Raides, Asian Dub Foundation, Caravan Palace, De La Soul, Chinese Man, Abd Al Malik, Roots Manuva, Misteur Valaire, Skip the Use, Yuksek...


Fest-Noz[modifier | modifier le code]

Le fest-noz est l'une des traditions du festival qui a pris pour habitude d'ouvrir chacune de ses éditions par le son de la bombarde et du biniou. Auparavant organisé sous le chapiteau, il se tient, depuis 2007, au Foyer de l'INSA le mercredi soir, premier jour de l’évènement.

Tremplin[modifier | modifier le code]

Chaque année, une douzaine de groupes amateurs et semi-professionnels, de tous les styles musicaux, viennent jouer leur musique sur le campus rennais. Ils sont sélectionnés (parmi plus de 200 en 2005) par l'équipe du festival.

Traditionnellement, le tremplin se déroulait au Foyer de l'INSA pendant les différentes épreuves de la course de Solex. En 2009, pour sa 42e édition, les organisateurs du festival veulent donner plus d'importance à l'évènement et décident de rompre avec la tradition. La manifestation devient un véritable tremplin : le concert se tient en amont du festival et le gagnant, élu par un jury présidé par le directeur artistique du festival, sera programmé en première partie de soirée le jeudi soir, sous le chapiteau. L’intérêt est double : le festival fait parler de lui quelques mois avant son lancement et attire des groupes de plus grande envergure.

Dernièrement, en 2011, le tremplin déménage et s'installe au diapason, salle de spectacle toute proche.

La dernière édition du tremplin Rock'n Solex s'est déroulée le jeudi 21 février au Diapason.

Année Gagnant Style musical
2013

46e

Azad Lab Hip-hop cuivré
2012

45e

Gordon Booze Hip-hop fanfare
2011

44e

Syncopera Blues, hip-hop
2010

43e

Lyse Rock
2009

42e

The Psychologist &

his Medicine Band

Rock, Country

Rock'n Tournée[modifier | modifier le code]

Afin de faire connaître le festival dans le grand ouest, le festival organise depuis quelques années des concerts gratuits dans les grandes villes aux alentours : Nantes, Angers, Lorient, Caen… Les concerts ont souvent lieu dans des bars partenaires de l’évènement qui sont aussi des points de vente pour la billetterie du festival.

Animations[modifier | modifier le code]

Les Z'anims[modifier | modifier le code]

Animation de danse africaine sur le parking des Zanims.

Les « Z’anims » sont un groupe d’étudiants qui propose diverses activités sur le site du festival pendant toute l'après-midi. Chaque année, les distractions changent, on y retrouvera entre autres :

Le village[modifier | modifier le code]

Afin d'accueillir les spectateurs venus assister à la course de solex, le festival met en place un village où divers stands proposent activités et rafraîchissements. Cet espace d’accueil était traditionnellement placé à proximité du départ des courses, sur un parking adjacent, et donc éloigné du chapiteau principal où se déroulent les concerts le soir.

En 2011, les organisateurs décident d'accoler le village au site principal et permettent ainsi aux festivaliers d'y accéder pendant les concerts, toute la nuit. Ce changement profite grandement à cet espace qui s'enrichit de nombreux stands (restauration, buvette, goodies, tatouage…), et voit notamment apparaître le « Chap' Histo », une tente dédiée à l'historique du festival qui contient entre autres une exposition de solex, une collection de vieilles affiches du festival et de nombreuses photos de ses précédentes éditions. Cette nouvelle disposition a aussi l'avantage d'agrandir l'espace visiteur et ainsi de fluidifier la circulation sur le site.

Opération Route’n Sécu[modifier | modifier le code]

Depuis 2004, le festival est engagé dans la lutte contre l’alcool au volant. Afin de sensibiliser ses visiteurs aux dangers de l'alcool au volant, les organisateurs ont mis en place sur le site un stand capitaine de soirée pour inciter les gens à ne pas reprendre le volant s'ils ne sont plus en état de conduire. Pendant les courses de solex, une manifestation de sensibilisation a aussi lieu sur le village du festival : un lâché depuis une grue simule les impacts frontaux d'un véhicule avec un obstacle fixe.

De plus, conscient de la dangerosité de la conduite des deux roues notamment chez les adolescents, le festival invite chaque année plusieurs classes des lycées aux alentours à une journée de prévention, encadrée par des professionnels. Plusieurs ateliers sont mis à la disposition des lycéens :

L'organisation de cette journée est le fruit d'un partenariat avec la ville de Rennes, la préfecture d’[Ille-et-Vilaine, les sapeurs pompiers d’Ille-et-Vilaine, la Prévention routière, et le CRIJ Bretagne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amicale des Élèves de l'INSA de Rennes
  2. « Tous en selle pour le festival Rock'n Solex ! », Ouest-France, édition Rennes, mercredi 12 mai 2010, consulté sur http://www.ouest-france.fr le 12 mars 2010
  3. http://www.rocknsolex.fr/ consulté le 04-10-2013
  4. « Programmations du festival », Rock'n Solex, édition AEIR, mardi 7 mai 2013, consulté sur histoire.rocknsolex.fr le 7 mai 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :