Roboastra gracilis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roboastra gracilis une espèce de nudibranche de la famille Polyceridae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans la zone tropicale Indo/Ouest-Pacifique.

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat correspond à la zone récifale externe, sur les platiers et dans les lagons.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce peut mesurer jusqu'à 25 mm.

Le corps est allongé, limaciforme et le partie antérieure du pied se termine en pointe.

Le manteau est noir et parcouru de multiples lignes longitudinales rouges,rouge-brunes, orangées qui peuvent être discontinues.

Le bord périphérique du manteau est doté d'un liseré bleuté.

Les rhinophores sont lamellés et le bouquet branchial sont disproportionnés par rapport au corps et constituent une marque distinctive du genre, leur teinte est translucide bleuté.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Ce Roboastra est benthique et diurne, se déplace à vue sans crainte d'être pris pour une proie de par la présence de glandes défensives réparties dans les tissus du corps.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Roboastra gracilis est un redoutable chasseur carnassier, il se nourrit principalement d'autres Opisthobranches.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.L. Beesley, G.J.B. Ross et A. Wells, Mollusca-The southern synthesis, vol.5,‎ 1998 (ISBN 0-643-05756-0)
  • David Behrens, Nudibranch behaviour,‎ 2005 (ISBN 978-1878348418)
  • Gary Cobb et Richard Willan, Undersea jewels- a colour guide to nudibranchs,‎ 2006 (ISBN 0642568472)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bergh, L.S.R. (1877). Malacologische Untersuchungen. In: C.G. Semper, Reisen im Archipel der Philippinen, Wissenschaftliche Resultate. Band 2, Heft 11: 429-494, Pls. 54-57.