RoboBee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

RoboBee (« abeille » en anglais : bee) est un robot de petite taille et qui a la capacité de voler, développé par une équipe de recherche en robotique de l'université Harvard dans le Massachusetts.

Développé sur plus de dix ans[1], RoboBee a résolu deux problèmes techniques clés de la microrobotique :

  • les ingénieurs ont inventé un procédé inspiré par les livres animés qui leur ont permis de construire à l'échelle submillimétrique[1] ;
  • pour le vol, ils ont créé des muscles artificiels capables de faire battre les ailes 120 fois par seconde[1].

L'objectif du projet est de faire un essaim entièrement autonome de ce type de robots volants[2] pour des applications telles que la recherche et le sauvetage et la pollinisation artificielle.

Les trois centimètres d'envergure du RoboBee en font le plus petit appareil artificiel calqué sur un insecte et destiné au vol[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « RoboBees: Robotic insects make first controlled flight (w/ video) », Phys.org,‎ 2 mai 2013 (lire en ligne)
  2. (en) Robert Wood, Radhika Nagpal et Gu-Yeon Wei, « Flight of the robobees », Scientific American, vol. 308, no 3,‎ 11 mars 2013, p. 60-65 (lire en ligne)
  3. Amina Khan, « Meet RoboBee, a bug-sized, bio-inspired flying robot », Los Angeles Times,‎ 2 mai 2013 (lire en ligne)