Robin Coombs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coombs.

Robert Royston Amos ("Robin") Coombs, (Londres, le 9 janvier 192125 janvier 2006) est un médecin immunologiste britannique connu pour sa participation à la mise au point du test de Coombs (1945) qui permet de mettre en évidence la présence d'immunoglobulines, (qui font partie de la fraction des protéines du plasma appelées à l'époque globulines), test qui deviendra à la base d'examens importants pour la sécurité d'une transfusion sanguine (groupes sanguins, recherche d'anticorps irréguliers), ou pour la recherche de la cause d'une anémie hémolytique.

Le test de Coombs, maintenant appelé test à l'antiglobuline, a, en particulier, permis d'identifier de nombreux groupes sanguins grâce à la mise en évidence de leurs anticorps, et de diagnostiquer les maladies hémolytiques du nouveau-né.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la biologie à Édimbourg puis à Cambridge où il fait son doctorat en 1947. Il devient professeur de biologie en 1966. Ses sujets d'étude concernent essentiellement l'immunologie.

Il publie son travail le plus connu sur la détection des immunoglobulines en 1945 et 1946 avec Arthur Mourant et Rob Race.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]