Roberto Telch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roberto Telch
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Roberto Marcelo Telch
Nationalité Drapeau : Argentine Argentin
Naissance 6 novembre 1943
Lieu San Vicente, Córdoba (Argentine)
Décès 12 octobre 2014 (à 70 ans)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1962-1975 Drapeau : Argentine San Lorenzo 440 (25)
1976-1979 Drapeau : Argentine Unión Santa Fe 189 (2)
1980 Drapeau : Argentine Colón Santa Fe 29 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1964-1974 Drapeau : Argentine Argentine 24 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Roberto Telch, né le 6 novembre 1943, et mort le 12 octobre 2014[1] est un footballeur international argentin évoluant au milieu de terrain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rapidement titulaire dans la puissante équipe de San Lorenzo, il gagne ses premières sélections dès 1964 après avoir gagné la médaille d'argent aux Jeux panaméricains de 1963 avec les sélections de jeunes.

Il gagne par la suite quatre titres nationaux avec San Lorenzo de 1968 à 1974. Il fait partie des cinq joueurs de San Lorenzo qui les auront tous les quatre avec Sergio Villar, Victorio Cocco, Carlos Veglio et Agustín Irusta faisant ainsi partie des joueurs les plus victorieux du club.

Cette régularité le propulse dans la sélection argentine pour la Coupe du monde 1974 en Allemagne de l'Ouest. Mais son équipe ne franchit pas le 2e tour.

À l'issue de la saison 1975, il quitte San Lorenzo en totalisant 440 matchs devenant ainsi le 2e joueur le plus capé de l'histoire du club derrière Sergio Villar.

Il rallie alors l'Unión Santa Fe ou il reste 4 saisons, manquant de peu le titre de 1978 en échouant de peu sur les deux phases de la saison.

Pour le championnat de 1980, il s'engage avec le Colón, l'autre club de Santa Fe avant de mettre un terme à une riche carrière ou il totalise 630 matchs dans le championnat argentin. Un record à l'époque surpassé plus tard par Hugo Gatti puis par Ricardo Bochini.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]