Roberto Grau (joueur d'échecs)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roberto Grau

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Roberto Grau

Naissance 18 mars 1900
Buenos Aires, Argentine
Décès 12 avril 1944 (à 44 ans)
Buenos Aires, Argentine
Nationalité Drapeau d'Argentine Argentin
Profession
Joueur d'échecs

Roberto Gabriel Grau (né à Buenos Aires le 18 mars 1900, mort à Buenos Aires le 12 avril 1944) est un maître argentin du jeu d'échecs.

Grau a participé à de nombreux championnats d'Argentine. En 1921-1922 il est 3e-4e (le titre est remporté par Damian Reca), en 1922 il est 2e-3e (derrière Denito Villegas). En 1923-1924, il est 2e-4e (Reca est le champion). En 1924, il est 2e derrière Richard Réti. En 1926, il remporte le championnat et gagne un match contre Reca 6-2. Il est aussi champion d'Argentine en 1927 et 1928. Il remporte un match contre Isaias Pleci (4-0) en 1929, perd contre Pleci (3-5) en 1930 et contre Carlos Guimard (2-6) en 1937. Grau remporte à nouveau le championnat argentin en 1934 et un match contre Luis Piazzini (7,5-5,5) en 1935, puis un match contre Jácobo Bolbochán (5-3) en 1936, et un match contre Guimard en 1939 (7,5-5,5)[1].

En tournoi, il gagne le tournoi de Montevideo 1921-1922 (1er tournoi sud-américain)[2]. En 1923, il gagne à Buenos Aires. En 1924, il est 2e derrière Max Euwe à Paris. En 1925, il est 2e-3e avec Reca et derrière Luis Palau à Montevideo. En 1928, il remporte le tournoi de Mar del Plata. En 1929, il gagne à Rosario. En 1930, il est 2e-3e à Buenos Aires (remporté par Virgilio Fenoglio). En 1930, il est 5e à Buenos Aires (gagné par Bolbochán). En 1930, il est 15e à San Remo (gagné par Alexandre Alekhine).

En 1934, il est 2e, derrière Aaron Schwartzman, à Mar del Plata. En 1934-1935, il prend la 5e place à Buenos Aires (remporté par Piazzini). En 1938, il est 5e-6e à Montevideo (Carrasco), remporté par Alekhine. En 1939, il est 4e après Fenoglio, Guimard et Julio Bolbochán à Rio de Janeiro. Il est 7e au tournoi de Buenos Aires (remporté par Miguel Najdorf et Paul Keres)[3].

Grau a représenté l'Argentine aux Olympiades[4] :

Il est l'un des signataires pour la fondation de la Fédération internationale des échecs à Paris en 1924[5].

Il a également publié un ouvrage en quatre volumes intitulé Tratado General de Ajedrez publié à partir de 1940.

Notes et références[modifier | modifier le code]