Roberto Ferrari (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roberto Ferrari.
Roberto Ferrari
Image illustrative de l'article Roberto Ferrari (cyclisme)
Roberto Ferrari pendant le Tour de France 2013
Informations
Nom Roberto Ferrari
Date de naissance 9 mars 1983 (31 ans)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Équipe actuelle Lampre-Merida
Spécialité Sprinteur
Équipes amateurs
2002
2003-2004
2005
2006
Colibri-Unidelta
L'Edile-Rosa Carni-Gaverina
U.C. Trevigiani Dynamon
U.C. Trevigiani
Équipes professionnelles
08.2006-12.2006
2007
2008
2009
2010
01.2011-04.2011[n 1]
04.2011-12.2011[n 2]
2012
2013-
Tenax Salmilano (stagiaire)
Tenax
LPR Brakes-Ballan
LPR Brakes-Farnese Vini
De Rosa-Stac Plastic
Androni Giocattoli
Androni Giocattoli-C.I.P.I.
Androni Giocattoli-Venezuela
Lampre-Merida
Principales victoires
1 étape de grand tour
Tour d'Italie (1 étape)

Roberto Ferrari (né le 9 mars 1983 à Gavardo, dans la province de Brescia, en Lombardie) est un coureur cycliste italien, membre de l'équipe Lampre-Merida.

Biographie[modifier | modifier le code]

Roberto Ferrari commence sa re professionnelle en 2007 au sein de l'équipe Tenax. En 2008, il est membre de l'équipe LPR Brakes et obtient sa première victoire professionnelle en gagnant le prologue du Tour Ivoirien de la Paix. L'année suivante, il gagne le Memorial Marco Pantani.

En fin d'année 2009, l'équipe LPR disparaît. Avec dix de ses coéquipiers, ainsi que le directeur sportif Giovanni Fidanza, il rejoint la nouvelle équipe De Rosa-Stac Plastic[1]. Il gagne le Grand Prix de Lugano, le Tour du Frioul et une étape du Brixia Tour.

En 2011, il rejoint l'équipte Androni Giocattoli. Il débute avec cette équipe au Tour de San Luis, dont il gagne deux étapes. Il se classe ensuite deuxième du Grand Prix de la côte étrusque, troisième d'une étape du Tour de Sardaigne. Lors de la Semaine internationale Coppi et Bartali en mars, il gagne le contre-la-montre par équipes avec ses partenaires, se classe troisième d'une étape et occupe pendant une journée la tête du classement général. Au Tour de Turquie, il est à nouveau deuxième d'étape. Il participe au Tour d'Italie, son premier grand tour. Il est troisième de la sixième étape et quatre fois quatrième d'étapes.

En début d'année 2012, au Tour de Taïwan, Roberto Ferrari gagne une étape, se classe deuxième de trois autres et termine sixième du classement général. De retour en Europe, il gagne la Route Adélie de Vitré et la Flèche d'Émeraude. Au Tour d'Italie, il prend la cinquième place de la deuxième étape. Le lendemain, en changeant de trajectoire durant le sprint final, il est à l'origine d'une chute important, impliquant notamment Mark Cavendish et Taylor Phinney, et qui lui vaut d'être déclassé[2]. La semaine suivante, il remporte la onzième étape, à Montecatini Terme[3]. Il prend ensuite la troisième place de la dix-huitième étape. En août, il est quatrième de la Coppa Bernocchi.

En 2013, Roberto Ferrari est recruté par l'équipe World Tour Lampre-Merida. Il reprend la compétition en Australie lors du Tour Down Under, où il est deuxième de la quatrième étape. Durant les mois suivants, il est quatrième d'étape de Tirreno-Adriatico, troisième d'étape du Tour de Romandie. Il dispute le Tour d'Italie, avec pour meilleur résultat la sixième place de la dernière étape. En juillet, il participe pour la première fois au Tour de France, où il est trois fois cinquième d'étapes. En août, il est deuxième de la Coppa Bernocchi, battu par Sacha Modolo. Il termine sa saison au Tour de Pékin, où il est deuxième d'étape.

En mars 2014, Ferrari est deuxième d'une étape du Tour de Catalogne, battu au sprint par Luka Mezgec. Lors du Tour d'Italie, il est six fois parmi les dix premiers d'étapes, et termine à la troisième place du classement par points. Il dispute le Tour d'Espagne, où il est notamment troisième de la deuxième étape, derrière Nacer Bouhanni et John Degenkolb. En fin d'année 2014, son contrat est prolongé d'un an[4].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI World Tour 129e[5] 122e[6]
UCI Africa Tour 148e[7]
UCI America Tour 49e[8]
UCI Asia Tour 41e[9]
UCI Europe Tour 862e[10] 149e[11] 782e[12] 352e[13] 129e[14] 22e[15] 133e[16] 50e[17]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2011 au 29 avril 2011
  2. Du 30 avril 2011 au 31 décembre 2011

Références[modifier | modifier le code]

  1. « De Rosa becomes title sponsor for new Italian team », sur cyclingnews.com,‎ 27 octobre 2009 (consulté le 16 janvier 2015)
  2. (en) « More victims in Giro d'Italia stage three crash », sur cyclingnews.com,‎ 8 mai 2012 (consulté le 16 janvier 2015)
  3. (en) « Ferrari puts Giro d'Italia pile-up behind him with stage win », sur cyclingnews.com,‎ 16 mai 2012 (consulté le 16 janvier 2015)
  4. (en) « Roberto Ferrari extends with Lampre-Merida », sur cyclingquotes.com,‎ 13 novembre 2014 (consulté le 16 janvier 2015)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  7. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. (en) « America Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  9. (en) « Asia Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  10. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  12. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  14. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  15. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  16. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  17. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :