Roberto Duarte Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duarte et Silva.
500 CVE Banknote1.JPG

Roberto Duarte Silva, né à Ribeira Grande sur l'île de Santo Antão le 25 février 1837 et mort le 8 février 1889 à Paris, est un chimiste français et capverdien.

Diplômé de pharmacie de l'université de Lisbonne, Roberto Duarte Silva ouvre une pharmacie à Macao et à Hong Kong avant de s'installer à Paris en 1862. Il étudie les composés de l'ammoniaques à base d'amyle et le propylamine dans le laboratoire de Charles Adolphe Wurtz et parvient à la synthèse totale de la glycérine avec Charles Friedel.

Roberto Duarte Silva est professeur de chimie analytique à l'École des mines de Paris, puis à l'École centrale des arts et manufactures et à l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris de 1882 à sa mort.

Roberto Duarte Silva est lauréat du Prix Jecker de l'Académie des Sciences en 1885 et préside la Société française de chimie en 1887. Depuis 2007, la banque du Cap-Vert édite les billets de banque de 500 escudos à son effigie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Laurence Lestel (dir.), « Roberto Duarte Silva », in Itinéraires de chimistes : 1857-2007, 150 ans de chimie en France avec les présidents de la SFC, EDP Sciences, Les Ulis ; SFC, Paris, 2008, p. 495-499 (ISBN 978-2-86883-915-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :