Roberto Cammarelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roberto Cammarelle
Roberto Cammarelle en compagnie du Président italien Giorgio Napolitano en septembre 2008
Roberto Cammarelle en compagnie du Président italien Giorgio Napolitano en septembre 2008
Fiche d’identité
Nom complet Roberto Cammarelle
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Date de naissance 30 juillet 1980 (33 ans)
Lieu de naissance Milan, Lombardie
Catégorie Poids super-lourds
Palmarès
Titres amateurs Champion olympique aux Jeux de Pékin en 2008, médaillé d'argent aux Jeux de Londres en 2012 et médaillé de bronze aux Jeux d'Athènes en 2004 (poids super-lourds)

Champion du monde à Chicago en 2007 et à Milan en 2009, médaillé de bronze à Mianyang en 2005 (poids super-lourds)
Dernière mise à jour : 8 février 2014

Roberto Cammarelle, né le 30 juillet 1980 à Milan en Lombardie, est un boxeur amateur italien évoluant dans la catégorie des poids super-lourds (plus de 91 kg). Officier de police, Roberto Cammarelle compte notamment à son palmarès deux titres mondiaux et un titre olympique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les parents de Roberto Cammarelle sont originaires de la Basilicate (son père Angelo est de Rionero in Vulture, sa mère Giovanna Caraffa de Filiano) et migrent non loin de Milan à Cinisello Balsamo avant la naissance de leur fils. À 14 ans, l'adolescent découvre la boxe et rejoint le club local. Il remporte un premier titre national dans les catégories juniors en 1995. En 2000, Cammarelle rejoint le Fiamme Oro, groupe sportif de la Polizia di Stato. Durant cette année, il remporte la ceinture de champion d'Italie senior chez les poids lourds, une récompense conservée l'année suivante. Combattant chez les poids super-lourds à partir de 2002, il affirme tout de suite sa supériorité sur le plain national.

Sa première récompense internationale date de 2002 lorsqu'il remporte une médaille d'argent aux championnats d'Europe organisés à Perm (Russie). Il échoue alors en finale contre le russe Aleksandr Povetkin. Deux ans plus tard, il est de nouveau battu par le boxeur russe en finale du tournoi européen. Avec cette médaille d'argent, l'italien obtient cependant sa qualification pour les Jeux olympiques d'été de 2004 qu'organisent Athènes quelques mois plus tard. Lors de ceux-ci, Roberto Cammarelle remporte aisément son premier combat contre le nigérien Gbenga Oloukun avant de battre de deux touches l'ukrainien Aleksey Masikin. En demi-finale, l'Italien, alors assuré de gagner au pire une médaille de bronze, affronte de nouveau le russe Aleksandr Povetkin. Mais tout comme lors des deux précédentes confrontations évoquées, Cammarelle est défait par le russe, 19 touches à 31. Il doit alors se contenter d'une médaille de bronze, la seule décrochée en boxe par la délégation olympique italienne à Athènes.

L'année suivante, Roberto Cammarelle échoue de nouveau au stade des demi-finales lors de sa première participation aux championnats du monde de boxe amateur. Deux ans plus tard, en 2007 à Chicago, le boxeur italien remporte le titre mondial en battant en finale l'ukrainien Vyacheslav Glazkov.

Cette performance lui permet de se qualifier pour les Jeux olympiques d'été de 2008 organisés à Pékin. Roberto Cammarelle y confirme son statut de champion du monde en remportant aisément le titre olympique. En effet, tant en demi-finales contre le britannique David Price qu'en finale contre le chinois Zhang Zhilei, l'italien s'impose par arrêt de l'arbitre. Il devient à cette occasion le quinzième champion olympique italien de boxe.

En 2009 aux championnats du monde de boxe amateur il défend son titre contre l'ukrainien Roman Kapitanenko[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]