Robert De Niro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Robert de Niro (acteur))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Robert De Niro (peintre)

Robert De Niro

Description de cette image, également commentée ci-après

Robert De Niro en 2011.

Nom de naissance Robert Mario De Niro, Jr
Naissance (70 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Producteur
Réalisateur
Films notables Le Parrain 2
Taxi Driver
1900
Voyage au bout de l'enfer
Raging Bull
La Valse des pantins
Il était une fois en Amérique
Mission
Les Incorruptibles
Les Affranchis
Casino
Heat
Jackie Brown
Mafia Blues
Malavita

Robert De Niro est un acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain né le à New York, aux États-Unis.

Réputé pour ses nombreux films-cultes, tels que Le Parrain 2, Taxi Driver, Il était une fois en Amérique, Heat, Raging Bull, Les Affranchis ou encore Voyage au bout de l'enfer, De Niro a remporté de nombreuses récompenses comme l'Oscar du meilleur acteur, l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et un Golden Globe (pour l'ensemble de sa carrière en 2011). Ses interprétations extrêmement travaillées et sa filmographie très éclectique lui ont permis de devenir l'un des acteurs les plus reconnus de l'histoire du cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né à Greenwich Village, dans le quartier de Manhattan à New York, Robert Mario De Niro Jr. est le fils du peintre Robert De Niro et de Virginia Admiral. Son père est un catholique d'origine italienne (la famille Di Niro est originaire de Ferrazzano, près de Campobasso, dans la région italienne de Molise) et irlandaise, et sa mère est une presbytérienne d'origines allemande, française et néerlandaise.

Carrière[modifier | modifier le code]

Robert De Niro est d'abord l'élève de Stella Adler avant d'entrer au célèbre Actors Studio, où il côtoie Hédi Magri, sous la direction de Lee Strasberg, afin de multiplier les opportunités pour sa future carrière. Il débuta sa carrière de comédien sur les planches à Broadway avant de découvrir le monde du cinéma en 1963, lors du tournage du film Wedding Party de Brian De Palma (sorti seulement en 1969) et non en 1965, dans Trois chambres à Manhattan de Marcel Carné, suivi en 1968, de Greetings réalisé par Brian De Palma. Par la suite, il fit quelques rôles dans des films qui sont restés peu connus du public. Il se fit connaître dans Le Dernier Match (1973). C'est également en 1973 qu'il commença à travailler avec Martin Scorsese sur le film Mean Streets. De Niro est aussi présent dans ces différents films de Martin Scorsese : Taxi Driver (1976), New York, New York (1977), Raging Bull (1980), la Valse des pantins (1983), Les Affranchis (1990), les Nerfs à vif (1991), et Casino (1995). Dans ces films, De Niro a principalement joué des personnages instables, avec des penchants névrotiques.

Robert De Niro en 1988 au festival du film américain de Deauville.

Il remporta deux Oscars : pour sa performance dans Raging Bull, il reçut l'Oscar du meilleur acteur ; et il reçut l'Oscar du meilleur second rôle pour Le Parrain 2. De Niro et Marlon Brando sont les deux seuls acteurs à avoir joué le même rôle et à avoir gagné une récompense pour ce même rôle, De Niro ayant joué le jeune Vito Corleone dans Le Parrain 2, et Brando ayant interprété le rôle de Don Vito dans le Parrain.

À la fin des années 1980, il commença à jouer dans des comédies ; films dans lesquels il rencontra un succès important comme, par exemple : Midnight Run (1988), Nous ne sommes pas des anges (1989), Des hommes d'influence (1997), Mafia Blues (1999), et Mon beau-père et moi (2000).

Il a en outre réalisé deux films: Il était une fois le Bronx (1993) et Raisons d'État (2006), film où il partage la tête d'affiche avec Matt Damon. Il a fondé sa propre société de production, Tribeca Productions, du nom de TriBeCa, le quartier de New York dans lequel il vit.

Robert De Niro au festival de Cannes 2011.

Bien qu'il ne s'exprime pas facilement, De Niro est généralement considéré comme un fin observateur des détails concernant les personnages et comme un grand perfectionniste. Apprécié pour son engagement dans ses différents rôles et son travail d'interprétation physique de ses personnages, il a pris près de 30 kg et appris à boxer pour son interprétation de Jake LaMotta dans Raging Bull. Il a également appris à jouer du saxophone pour New York, New York. En outre, pour Taxi Driver, il conduisit un taxi de nuit durant des semaines. Ceci est une des marques de fabrique des acteurs ayant étudié le travail de Stella Adler (Marlon Brando, Benicio del Toro…) et rentre en cohérence avec les préceptes enseignés par celle-ci qui demandait à ses élèves de « défictionnaliser » la fiction.

Souvent comparé à Al Pacino pour leurs origines italiennes communes, il n'a joué directement avec lui que dans deux films, Heat de Michael Mann, en 1995, et La Loi et l'Ordre de Jon Avnet, en 2008. En effet, dans Le Parrain - 2e partie, De Niro et Pacino n'ont aucune scène en commun. Dans Heat, Robert de Niro et Al Pacino jouent ensemble dans deux scènes seulement.

L'ampleur de sa filmographie et un très grand nombre de numéros d'acteur exceptionnels (Mean Streets, Le Parrain - 2e partie, Taxi Driver, Voyage au bout de l'enfer, Raging Bull, Il était une fois en Amérique, Brazil, Mission, Angel Heart, Les Incorruptibles, Les Affranchis, L'Éveil, Casino, Heat, Jackie Brown...) font de Robert De Niro un acteur majeur du cinéma américain des 40 dernières années.

Natif de « la ville qui ne dort jamais », il participe à une séquence filmée depuis les rues new-yorkaise pour introduire le documentaire New York : 11 septembre (2002) sur les attentats qui ont secoué la ville vus à travers les yeux des pompiers du FDNY. En 2011, à l'occasion d'une nouvelle version du documentaire pour commémorer les dix ans des attaques, une nouvelle séquence est tournée, cette fois-ci depuis le mémorial, au centre du chantier du nouveau complexe du World Trade Center.

En , il est le président du jury de la 64e édition du Festival de Cannes[1]. Il avait été vingt-quatre ans auparavant président du jury du 15e festival international du film de Moscou, en 1987.

Il pose ses empreintes aux côtés de sa femme, Grace Hightower, le 4 février 2013 au Chinese Theatre d'Hollywood et elles seront inaugurées le 14 février.

Dans ses futurs projets, il parle notamment d'un projet de Martin Scorsese, The Irishman, dont il devrait partager l'affiche avec Al Pacino et Joe Pesci. Les acteurs ont lu le script et accepté leurs rôles, mais le tournage ne devrait pas avoir lieu avant 2014-2015. De Niro a également parlé de faire une suite à son film Raisons d'État.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Robert De Niro a eu six enfants : Drena (1971 - adoptée), Raphael (1976), les jumeaux Julian et Aaron (1995). Avec sa dernière épouse, Grace Hightower, il est le père d'une petite fille, Helen, née d'une mère porteuse en décembre 2011. Le couple a aussi eu un fils, Elliot, né en 1998. De Niro est âgé de 60 ans lorsque son médecin lui découvre un cancer de la prostate. Sa tumeur est détectée à temps. Après une opération et plusieurs séances de radiothérapie, l'acteur retrouve la forme et reprend le cours de sa carrière au cinéma.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Prochainement

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Oscar[modifier | modifier le code]

Golden Globe[modifier | modifier le code]

BAFTA[modifier | modifier le code]

Autres prix[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Jacques Frantz est la voix française habituelle de Robert De Niro[2].

Au Québec, Hubert Gagnon et Jean-Marie Moncelet sont les voix françaises de l'acteur dans la majorité de ces films.

En France[modifier | modifier le code]

Au Québec[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous sont les films supérieurs à 1 million d'entrées, ne sont pas comptés les doublages de films d'animation.[5]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous sont les films ayant dépassé les 45 millions de dollars de recettes, ne sont pas comptés les doublages de films d'animation.[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
Références
  1. « Robert de Niro, président du jury du 64e Festival de Cannes », festival-cannes.com, 6 janvier 2011
  2. « Fiche de Robert de Niro » sur AlloDoublage
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n « Comédiens ayant doublé Robert De Niro en France » sur AlloDoublage
  4. « Fiche du doublage français du film Un grand mariage » sur AlloDoublage, consulté le 9 avril 2013
  5. Robert De Niro - Bilan France sur JP's Box-Office
  6. (en) Robert De Niro sur Box Office Mojo

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]