Robert de Grandmesnil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert de Grandmesnil
Biographie
Décès 11 décembre 1082
Sainte-Euphémie
Évêque de l’Église catholique
Abbé de Sainte-Euphémie
vers 1061/1062 – 11 décembre 1082
Abbé de Saint-Évroult
21 juin 1059 – 27 janvier 1061
Précédent Thierry de Mathonville Osberne Suivant
Autres fonctions
Fonction religieuse
Prieur de Saint-Évroult
Fonction laïque
Chevalier du duc Guillaume

Robert de Grandmesnil (Robertus[1]) mort en 1082, est un moine normand devenu le 2e abbé de Saint-Évroult, puis abbé de Sainte-Euphémie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le deuxième fils de Robert Ier de Grandmesnil et d'Hadvise Giroie[1].

Chevalier du duc Guillaume, il est l'un des restaurateurs de l'abbaye de Saint-Évroult où il devient moine en 1050. Il effectue, pendant son noviciat, un séjour à l'abbaye de Cluny sous l'abbé Hugues. Il revient moine et apporte avec lui les coutumes de Cluny. Il devient prieur de Saint-Évroult[1].

Élu abbé par les moines, il est conduit à Évreux où le duc lui donne le bâton de l'évêque de Sées Yves de Bellême et reçoit la bénédiction de Guillaume Flaitel, évêque d'Évreux[1].

Il reçoit la profession monastique de Mainier d'Échauffour, futur abbé de Saint-Évroult. Il rapporte d'Orléans les reliques de saint Évremond[1].

Sa relation avec le duc Guillaume s'envenime à partir de 1061. Il se démet alors de sa fonction le 27 janvier 1061, puis part rencontrer le pape. Il devient abbé de Sainte-Euphémie vers 1061/1062. Robert Guiscard lui confie, vers 1063, l'abbaye de la Trinité de Venosa, puis, vers 1080, Saint-Michel de Mileto[1].

Il meurt le 11 décembre 1082 à Sainte-Euphémie[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Véronique Gazeau (préf. David Bates et Michel Parisse), Normannia monastica (Xe ‑ XIIe siècle) : II-Prosopographie des abbés bénédictins, Caen, Publications du CRAHM,‎ 2007, 403 p. (ISBN 978-2-902685-44-8), p. 275-277

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]