Robert Zollitsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Zollitsch
Image illustrative de l'article Robert Zollitsch
Mgr Robert Zollitsch, en 2013.
Biographie
Naissance 9 août 1938 (76 ans)
Filipovo (Royaume de Yougoslavie)
Ordination sacerdotale 27 mai 1965 par
Mgr Hermann Josef Schäufele
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 20 juillet 2003 par
Mgr Oskar Saier
Dernier titre ou fonction Archevêque de Fribourg-en-Brisgau
Archevêque de Fribourg-en-Brisgau
16 juin 200317 septembre 2013
Précédent Oskar Saier Stephan Burger Suivant

Blason
« In fidei communione »
« Dans la communion de la foi ».
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Robert Zollitsch né le 9 août 1938 à Filipovo (alors en Yougoslavie, actuellement en Serbie), est un prélat catholique allemand, archevêque de Fribourg en Brisgau de 2003 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille germanique de Yougoslavie, il a dû quitter la République fédérative socialiste de Yougoslavie, hostile aux populations d'Allemands du Banat pourtant implantées là depuis plus de deux siècles. Mais l'héritage de la seconde guerre mondiale et l'orientation communiste du régime ne permettaient pas de rester pacifiquement dans ce pays, où d'ailleurs son frère aîné fut exécuté par des partisans de Tito en 1945. La famille fut parquée dans un camp, avant d'être expulsée vers l'Allemagne, et de s'installer à Tauberbischofsheim en 1946.

Après sa période scolaire, Robert Zollitsch, devint membre de l'Institut de Schoenstatt des prêtres diocésains en 1964. Il est ordonné prêtre le 27 mai 1965 par Mgr Hermann Josef Schäufele. Il est élu au conseil général de l'Institut de Schönstatt en 1974 et 1980. En 1983, il est responsable du personnel de l'archidiocèse de Fribourg. Il devient aussi chanoine du chapitre cathédral en 1984.

Il a été nommé archevêque de Fribourg-en-Brisgau le 16 juin 2003 et consacré évêque le 20 juillet 2003. Il est président de la Conférence épiscopale allemande depuis février 2008.

Considéré comme « libéral », proche théologiquement et personnellement de son prédécesseur Karl Lehmann[1] et réputé homme de consensus[2], il exprime sa réserve sur le célibat obligatoire des prêtres - lui préférant une « règle de vie » choisie librement[3] -, plaide pour le diaconat des femmes, les rapprochements œcuméniques ou encore pour la prise en considération des divorcés-remariés au sein de l'Église catholique qui doivent « [se sentir] respectés et chez eux »[4].

Atteint la limite d'âge de 75 ans fixé par le droit canonique, Mgr Zollitsch se retire de ses fonctions épiscopales le 17 septembre 2013, mais est nommé par le pape administrateur apostolique de Fribourg-en-Brisgau dans l'attente de son successeur. Il continue en outre à présider la Conférence des évêques catholiques allemands, un poste électif dont le mandat s'achève en mars 2014[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « German bishops' new leader promises liberal agenda », National Catholic Reporter, 07/03/2008
  2. Michel Verrier, « Mgr Zollitsch président des évêques allemands », La Croix, 28/12/2008
  3. Paul Winninger, Pour une Église juste et durable : Célibat libre et appel à la prêtrise, éd. L'Harmattan, 2009, p.6
  4. (de)[« Christus und den Menschen nah », Stellungnahme von Erzbischof Dr. Robert Zollitsch zum Abschluss der Diözesanversammlung 2013, Kirche St. Martin, Freiburg
  5. [« Allemagne: Mgr Zollitsch devient administrateur apostolique à Fribourg », agence Zenit, 18/09/2013]

Sur les autres projets Wikimedia :