Robert William Fisher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert William « Bobby » Fisher, Sr. (né le 13 avril 1961) est un fugitif américain recherché pour le meurtre de son épouse et de leurs deux enfants à Scottsdale, Arizona le 10 avril 2001. Il a été catégorisé par le FBI en tant que 475ème fugitif pour ensuite être placé sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés le 29 juin 2002. [1].

Accusations[modifier | modifier le code]

Il est accusé de délit de fuite et de meurtre au premier degré dans trois comtés.

Enfance[modifier | modifier le code]

Robert William Fisher est né à Brooklyn (Ville de New York - États-Unis) en 1961. Son père est William Fisher (banquier) et sa mère est Jan Howell. Robert a deux sœurs. Il poursuit ses études à Sahuaro High School, dans le Tucson.

Les parents de Robert divorcent en 1976, soit lorsqu'il a 15 ans. D'après sa parenté, le garçon vit très mal le divorce, laissant des sequelles sur le long terme. Il continue d'en parler avec ses collègues à l'hôpital de Mayo ("Mayo Clinic Hospital" en anglais). Robert en vient même à confier que sa vie aurait été complètement différente si sa mère n'avait pas quitté la famille.

Vie de famille[modifier | modifier le code]

Robert Fisher est un vétéran de la marine des États-Unis (Navy). Il est marié à Mary Cooper, mariage réalisé en 1987. Il a travaillé en tant que technicien de cathéter chirurgical (surgical catheter technician), médecin respiratoire (respiratory therapist) ainsi que sapeur-pompier. C'est un homme avide d'espace, de nature : il est en effet chasseur, et pêcheur.

Fisher est décrit comme cruel, distant, victime d'hyper contrôle, et maladroit avec ses enfants. Il essaie cependant d'avoir l'image d'un père dévoué à sa famille. Sa belle-mère, Ginny Cooper, a dit aux inspecteurs que Fisher ne voulait se rapprocher de sa famille, craignant de devenir trop proche d'eux, et souffrir en cas de perte ou éloignement.

La mère de Fisher confie aux enquêteurs qu'elle a été une femme soumise à son mari, n'osant pas se mettre en opposition. Elle ajoute même qu'après avoir remarqué la même dynamique dans les débuts du mariage de son fils avec Mary, elle a parlé à sa belle-fille de sa propre expérience. Un ami proche de Robert fait état que la famille ressemble effectivement à celle qu'il a eu dans son enfance.

Triple Meurtre et incendie criminel[modifier | modifier le code]

Dans la matinée du 10 avril 2001, Mary Fisher reçut une balle au bas de la nuque et la gorge de ses enfants fut tranchée d’une oreille vers l’autre quelques heures avant l’explosion de leur maison.

Les pompiers furent immédiatement alertés en raison d’une explosion de gaz et d’incendie dans une maison à Scottsdale. L’explosion a ravagé leur maison de style ranch. L’incendie était plus centré dans le salon. La puissance du souffle de l’explosion a été suffisamment forte pour réduire en cendres les murs de briques et souffler toutes les maisons aux alentours dans un rayon de 800 mètres.

Les pompiers arrivés sur place en quelques minutes ont maintenu les flammes qui faisaient 6 mètres de haut afin qu’il ne se propage pas en direction maisons voisines. Une série de petites explosions secondaires, qu'on croit être des munitions de fusil ou de pots de peinture obligea les pompiers à garder leur distance. Un pompier fut blessé à la jambe quand il a perdu son équilibre et est tombé près de la maison en feu.

Une prétendue tentative de dissimulation des preuves de l'homicide avait été jugée en tirant sur la conduite de gaz à l'arrière du four de la maison. L'accumulation de gaz a ensuite été allumée par une source de chaleur, peut-être la veilleuse du chauffe-eau. Les corps calcinés d'une femme et deux enfants ont été retrouvés au lit dans les restes de la maison. Les victimes ont été identifiées comme Mary Fisher (38 ans), et ses deux enfants, Brittney Fisher (12 ans) et Robert "Bobby" William Fisher Jr. (10 ans). Les enquêteurs ont estimé que Robert Fisher a assassiné sa famille parce qu'il se sentait menacé par l'intention divorce de son épouse.

Références[modifier | modifier le code]