Robert Wartenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wartenberg.

Robert Wartenberg, né le 19 juin 1886 à Garten et mort le 16 novembre 1956 à San Francisco est un médecin neurologue allemand naturalisé américain après la Seconde Guerre mondiale[1],[2]. On lui doit entre autres la description d'un syndrome neurologique rare qui porte son nom, la neuropathie sensitive disséminée de Wartenberg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il effectue sa scolarité à Stuttgart et ses études médicales dans plusieurs universités allemandes, celles de Göttingen, de Kiel, de Munich, de Fribourg-en-Brisgau et enfin de Rostock où il obtient son diplôme de médecin en 1919. Il part ensuite compléter sa formation auprès de Max Nonne à Hambourg et d'Otfrid Foerster à Breslau. En 1926 il se voit décerner une bourse de la Fondation Rockefeller qui lui permet d'aller travailler à Boston dans le service du neurochirurgien Harvey Cushing.

Il épouse en 1929 la baronne Isabelle von Sazenhofen.

En 1928, il est habilité comme privatdozent à Fribourg et cinq ans plus tard, en 1933, il est nommé à la tête de la clinique neurologique de cette ville en 1933. Mais en 1935 il est contraint de fuir l'Allemagne nazie en raison des persécutions antisémites. Il émigre alors aux États-Unis et s'installe à San Francisco. En 1952, il est nommé professeur clinique de neurologie à l'Université de Californie et deux ans plus tard il est professeur émérite dans cette ville.

Éponymie[modifier | modifier le code]

La roulette de Wartenberg, utilisée pour tester la sensibilité et repérer rapidement un niveau sensitif au cours de l'examen clinique neurologique

Wartenberg a laissé son nom :

Travaux notables[modifier | modifier le code]

Wartenberg est l'auteur d'environ 160 travaux scientifiques, parmi lesquels de nombreuses monographies.

  • (en) The examination of reflexes. The Year Book Publishers, Chicago 1945.
  • (en) Diagnostic tests in Neurology. The Year Book Publishers, Chicago 1953.
  • (en) Neuritis, sensory neuritis, neuralgia. Oxford Univ. Press, New York 1958.

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Robert Wartenberg » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Notice biographique sur le site anglophone « Who Named It? »
  2. (en) Robert B. Aird, « Robert Wartenberg, M.D.1887-1956 », Archives of Neurology & Psychiatry, vol. 77, no 5,‎ 1957, p. 490-491 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) H. Pette, « Robert Wartenberg (1887–1956) », dans Deutsche Zeitschrift f. Nervenheilkunde, vol. 176, 1957, p. 1-4
  • (de) J. Noth, « Robert Wartenberg (1887–1956) », dans Der Nervenarzt, vol. 73, 2002
  • (de) G. Schaltenbrand, « Nachruf auf Professor Robert Wartenberg – San Francisco », dans European Archives of Psychiatry and Clinical Neuroscience, vol. 195, 1957

Liens externes[modifier | modifier le code]