Robert Tabouis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tabouis.

Robert Tabouis est un homme d'affaires français, né le 22 avril 1889 à Paris et mort le 3 décembre 1973 [1],[2], qui a été PDG de la Compagnie générale de la télégraphie sans fil (CSF) entre 1945 et 1960. Il était le mari de la journaliste Geneviève Tabouis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comme son père qui était avocat d'origine franc-comtoise, Robert Tabouis poursuit des études de droit et de lettres, mais rentre dans les affaires d'abord dans l'entreprise de son camarade Jacques Bréguet, frère de Louis Bréguet, puis rentre à Radio-France en 1922 où il met au point une comptabilité franc-or pour les redevances télégraphiques. Il devient ensuite le collaborateur le plus proche d'Émile Girardeau, président de la Compagnie générale de la télégraphie sans fil dont il prendra la succession en 1946[3].

Robert Tabouis a été administrateur délégué de Radio-Luxembourg entre 1953 et 1963[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/AP-pdf/27-AR.pdf Fiche Genevière Tabouis sur le site des archives nationales]
  2. Fiche biographique sur patronsdefrance.fr attention la date de décès de 1957 est erronée
  3. Un gentihomme des affaires: Robert Tabouis, L'Entreprise n°94, 15 février 1957, p.33-34, en ligne sur le site "Patrons de France", CNRS/ ENS-LSH
  4. Denis Maréchal, Geneviève Tabouis, les dernières nouvelles de demain (1892-1985), ed. nouveau monde, 2003,(ISBN 2847360298), p.231