Robert Stuart d'Aubigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert Stewart.
Officier général francais 7 etoiles.svg Robert Stuart d'Aubigny
Image illustrative de l'article Robert Stuart d'Aubigny

Surnom Le maréchal d'Aubigny
Naissance 1470
Décès 1544
Origine Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Arme Archers
Dignité d'État Maréchal de France
Commandement Capitaine de la Garde écossaise
Autres fonctions Gouverneur de Bresse
Famille Maison Stuart
Gendre de Bérault Stuart d'Aubigny
Robert Stuart

Robert Stuart d’Aubigny (1470 † 1544), 2e comte de Beaumont-le-Roger de ce nom, 6e seigneur d’Aubigny, est un militaire français, d'origine écossaise, des XVe et XVIe siècles. Il est élevé à la dignité de maréchal de France en 1514.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Stuart d’Aubigny est le second fils de Jean (John), et petit-fils d’Alain (Alan) Stuart († 1439), comte de Lennox et de Catherine Seton (fille de William – mort à la bataille de Verneuil en 1424) et de Janet Dunbar).

Il prit du service en 1493 dans les Cent-Gardes Écossais de la garde royale commandée par son frère Guillaume.

Il sert sous Charles VIII et Louis XII, qui le fait connétable du royaume des Deux-Siciles, eut la plus grande part à la victoire de Seminara, 1495, au siège de Gênes, 1507. Il prend part aux guerres d’Italie, défend Novare en juin 1513, participe aux prises de Boulogne et de Gênes, et plus tard à la bataille d'Agnadel, au siège de Brescia et à la bataille de Ravenne.

Il rentre en France en 1513 avec l’armée commandée par La Trémoille.

Nommé maréchal de France en 1514, il est confirmé dans sa dignité par François Ier en 1515. Commandant de l’armée d'Italie, il défait Prospero Colonna près de Villafranca Piemonte et prend part aux batailles de Marignan le 13 et 15 septembre 1515 et de Pavie le 24 février 1525.

Il sert encore François Ier pendant la guerre de Provence en 1536 et meurt en 1544. Sa succession à la tête de la garde écossais est assurée par Jacques de Montgomery.

Descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse le 2 février 1504 Anne Stuart ?-24 décembre 1516, fille de Bérault Stuart d'Aubigny.
Il épouse en seconde noce Jacqueline de la Queille qui apportat la seigneurie de Brécy en dot.
Il tenait de son père le château de la Verrerie dans lequel il entreprit de nombreux travaux, aile sud vers 1520, l'embellissement de la chapelle de l'annociation de Marie avec des bustes familiaux, la galerie et les fresques représentant les Stuarts à pied, à cheval[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.