Robert Schiff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schiff.

Robert Schiff (né le 25 juillet 1854 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne et mort en 1949 à Massa en Italie) est un chimiste italien d'origine allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Schiff est le fils du médecin et physiologiste Moritz Schiff et de Claudia Trier.

Il est successivement étudiant à l'université de Heidelberg puis à l'université de Zurich où il obtient son doctorat en 1876.

Il sera ensuite l'assistant du professeur Stanislao Cannizzaro à la Sapienza de Rome. En 1879, il est nommé Professeur de chimie à l'Université de Modène. Il occupe la chaire de chimie pharmaceutique à l'Université de Pise à partir de 1892.

Il étudie la condensation des aldéhydes et de l'ammoniac et les hétérocycles. Il s’intéresse aux bases de Schiff décrites par son oncle Hugo Schiff.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Schiff, Roberto Degli equivalenti capillari dei corpi semplici - Roma : coi tipi del Salviucci, 1884. - 1 opusc.

In testa al front.: Reale accademia dei Lincei. - Da: Memorie della classe di scienze fisiche, matematiche e naturali, ser. 3, vol. 19

  • Schiff, Roberto Di alcune proprietà fisiche del tiofene - [S.l. : s.n., 1885?]. - 1 opusc. Estr. da: Gazzetta chimica italiana, t. 15 (1885)
  • Schiff, Roberto Sui cambiamenti di volume durante la fusione - Roma : coi tipi del Salviucci, 1884. - 1 opusc. In testa al front.: Reale accademia dei Lincei. - Da: Memorie della classe di scienze fisiche, matematiche e naturali, ser. 3, vol. 18
  • Schiff, Roberto Sulle costanti capillari dei liquidi al loro punto di ebollizione . - Roma : coi tipi del Salviucci, 1884. - 1 opusc.

In testa al front.: Reale accademia dei Lincei. - Da: Memorie della classe di scienze fisiche, matematiche e naturali, ser. 3, vol. 18

  • Schiff, Roberto Ueber die Capillaritätsconstanten der Flussigkeiten bei ihrem Siedepunkte / Robert Schiff. - Berlin : A.W. Schade's, 1882. - 1 opusc. Estr. da: Berichte der Deutschen Chemischen Gesellschaft, Jah. 15, Ht. 18

Notes et références[modifier | modifier le code]