Robert Rimbaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les articles sur d'autres personnalités de même nom, voir Rimbaud (homonymie).

Robert Rimbaud

Description de cette image, également commentée ci-après

Robert Rimbaud, vers 1970

Nom de naissance Robert, André Rimbault
Naissance 23 novembre 1928
Drapeau de la France Maintenon (Eure-et-Loir)
Nationalité Française
Décès 17 juillet 1995 (à 66 ans)
Drapeau de la France Paris
Profession Acteur

Robert Rimbaud, né à Maintenon le 23 novembre 1928 et mort à Paris le 17 juillet 1995, est un acteur de théâtre, de cinéma et de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès ses débuts, Robert Rimbaud s'engage du côté du théâtre public et, notamment, des jeunes compagnies. C'est ainsi qu'on le retrouvera aux côtés de Jérôme Deschamps puis, trois années durant au sein du Théâtre national populaire.

En 1970, il interprète Lorenzo, le mari de Suzanne Flon dans Teresa, une pièce de Natalia Ginzburg, mise en scène par Gérard Vergez et portée par la suite au cinéma.

Toujours au théâtre, on le retrouve aux côtés d'Antoine Vitez pour La Mouette d’Anton Tchekhov ou, encore, de Georges Wilson pour, entre autres, Siegfried de Jean Giraudoux. En 1978, il interprète au Théâtre de l'Est parisien le rôle-titre de la pièce de Jean-Paul Sartre Nekrassov, dans une mise en scène de Georges Werler. En 1986, il crée Les Voisins de Michel Vinaver sous la direction d'Alain Françon qu'il retrouve en 1992, pour La Compagnie des hommes d'Edward Bond.

Par ailleurs, de 1984 à 1986, il enseigne au Conservatoire national supérieur d'art dramatique.

Au cinéma, il ne jouera que dans une douzaine de films, et souvent des rôles secondaires. Citons, entre autres, sa participation au premier film de Diane Kurys Diabolo menthe en 1977 ; sa composition de ténor du barreau dans Le Pull-Over Rouge de Michel Drach en 1979, inspiré du livre éponyme de Gilles Perrault sur l'affaire Christian Ranucci ainsi que sa présence dans deux films de Pierre Jolivet : Strictement personnel et Le Complexe du Kangourou.

À la télévision, où on le découvre en 1973 aux côtés de la jeune Isabelle Adjani pour l'adaptation de L'École des femmes de Molière par Raymond Rouleau, il jouera dans de nombreuses séries, telles Joséphine ou la comédie des ambitions mis en scène par Robert Mazoyer où il campe Talleyrand; Le Chef de famille, mis en scène par Nina Companeez en 1982 ou encore Thérèse Humbert avec Simone Signoret, mis en scène par Marcel Bluwal en 1983.

En 1995, il reprend au théâtre le rôle de Sigmund Freud dans la pièce Le Visiteur d'Éric-Emmanuel Schmitt aux côtés de Thierry Fortineau, pour laquelle il retrouve Gérard Vergez qui l'adapte ensuite pour la chaine de télévision Arte. Après une longue tournée avec cette œuvre en province et dans les pays francophones de l'Europe, il succombe à une crise cardiaque le 17 juillet 1995 dans le parking de son immeuble.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]