Robert Prosky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Prosky ( à Philadelphie en Pennsylvanie aux États-Unis - à Washington aux États-Unis) est un acteur américain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de commerçants bouchers, Robert Prosky naît Robert Joseph Porzuczek le 13 décembre 1930, à Philadelphie. Il grandit dans le quartier populaire de Manayunk, dans le nord-ouest de la ville, et fait ses études à l'université Temple de Pennsylvanie. Diplômé en sciences économiques, il sert dans l'U.S. Air Force. Démobilisé, il décide de devenir comédien et suit des cours d’art dramatique à l’American Theatre Wing de New York.

À partir de 1958, Robert Prosky s’installe à Washington D.C. et intègre la compagnie de l’Arena Stage. Pendant deux décennies, il se produit dans cent-trente pièces. Ses rondeurs et ses cheveux prématurément gris lui permettent de jouer à trente ans, des personnages normalement réservés aux cinquantenaires. Il remporte notamment un très beau succès avec le rôle de Willy Loman dans Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller et créé celui de Shelly Levene dans Glengarry Glen Ross de David Mamet. Il joue aussi plusieurs pièces à Broadway et se voit nominé aux Tony Awards pour la reprise de Glengarry Glen Ross en 1984 et pour A walk in the woods de Lee Blessing en 1988.

Après un parcours théâtral sans faille et quelques apparitions télévisées, Robert Prosky accepte la proposition de Michael Mann de jouer le vieux truand Leo, auprès de James Caan, dans Le Solitaire (1980). La critique encense sa prestation et le Washington Post le compare à Sydney Greenstreet, l’un des plus grands seconds couteaux du cinéma américain des années 1940. Dès lors, il ne cesse de tourner pour le grand écran. Il apparait dans une trentaine de longs-métrages qui vont faire de lui l’un des acteurs de composition les plus remarquables. Parmi ses principales prestations, il y a :

Robert Prosky est aussi un visage familier des téléspectateurs pour ses prestations dans des productions télévisées telles que : Capitaine Furillo de 1984 à 1987, ou il incarne le Sergent Stan Jablonski, certainement son rôle le plus connu, et The practice de 1997 à 2002. Il interprète aussi le père de Kirstie Alley dans Cheers (1992) et Les Dessous de Veronica (1997-2000) et apparaît dans certains épisodes de, entre autres, Arabesque (1987) avec Angela Lansbury, Coach (1991) avec Craig T. Nelson et Urgences (2007) avec John Stamos.

Marié à Ida Hove depuis juin 1960, et père de trois garçons, Stephan l’ainé, et Andy Prosky et John Prosky tous deux également comédiens, Robert Prosky s’éteint cinq jours avant son 78e anniversaire, le 8 décembre 2008 au Washington Hospital Center, suites à des complications cardiaques, alors qu’il prévoyait son retour sur scène à l’Arena Stage.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Supporting Actor Robert Prosky, 77, Dies washingtonpost.com, 9 décembre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]