Robert Pogue Harrison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Robert Pogue Harrison (1954 à Izmir, Turquie) est un professeur de lettres et écrivain philosophique américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Harrison obtient son Bachelor of Arts de l'université de Santa Clara en 1976. Il obtient son doctorat de l'université Cornell en 1984 grâce à sa thèse sur l'ouvrage Vita Nuova de Dante. En 1985, il accepte un poste au département French and Italian Litterature de l'université Stanford. Depuis, il poursuit sa carrière à cette université, obtenant un poste permanent de professeur à partir de 1995[1].

En 1988, il publie The Body of Beatrice, une étude plus fouillée de Vita Nuova qui explore la poésie lyrique italienne du Moyen Âge. En 1992, il publie Forests: The Shadow of Civilization, une étude sur les rôles religieux, mythologique, littéraire et philosophique des forêts dans l'imaginaire occidental. En 1994, il publie Rome, la pluie: A quoi bon la littérature?, un dialogue à deux voix sur la restoration de l'art, les buts de la littérature et la place de la mort dans la société contemporaine. En 2003, il publie The Dominion of the Dead, qui explore les relations que les vivants maintiennent avec les morts dans les domaines séculaires, que ce soit les lieux funéraires, les maisons, les testaments, les images, les rêves ou les institutions politiques. Son Gardens: An Essay on the Human Condition, publié en 2008, se penche sur le rôle que jouent les soins et l'engagement dans la culture humaine. Il avance que les jardins incarnent la « vocation des soins » qui définit le coeur de l'humanité. Ses ouvrages ont été traduits en chinois, français, allemand, japonais, coréen et italien.

Entre 2005 et 2014, Harrison a enregistré plus de 140 épisodes d’Entitled Opinions (une série sur la littérature qui invite des intellectuels renommés[2]).

En 2014, il occupe la chaire Rosina Pierotti de littérature italienne de l'université Stanford.

Il est membre de l’American Academy of Arts and Sciences depuis 2007.

Oeuvres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Robert Pogue Harrison » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) « Robert Pogue Harrison », Université Stanford,‎ 2014 (consulté le 23 juillet 2014)
  2. (en) Business Wire, « Stanford Prof. with Penchant for Rock-n-Roll and Renaissance Begins New Season of... », Reuters,‎ 16 janvier 2008 (lire en ligne)
  3. Congratulations, Robert Harrison, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République Française!