Robert Plot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plot.
Robert Plot.

Robert Plot est un naturaliste et un chimiste britannique, né le 13 décembre 1640 à Borden dans le Kent et mort le 30 avril 1696 dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Robert Plot et de Rebecca née Patenden. Il obtient son Bachelor of Arts à Magdalen Hall à Oxford en 1661, son Master of Arts en 1664 et deux diplômes de droit en 1671. En 1677, il devient membre de la Royal Society, et son secrétaire en 1682.

Il se marie avec Rebecca Burnam le 21 août 1690. En 1683, il devient le premier conservateur du Muséum d’Elias Ashmole (1617-1692), qui joua un rôle important dans la franc-maçonnerie anglaise du XVIIIe siècle. La même année, il devient le premier professeur de chimie à l’université d’Oxford.

Il devient, en 1688, l’historiographe du roi Jacques II d'Angleterre (1633-1701).

Il est notamment l’auteur de The Natural History of Oxfordshire (1677), De Origine Fontium tentamen philosophicum... (huit volumes, 1684), The Natural History of Staffordshire (1686).

Planche extraite de Natural History of Oxfordshire (1677)

Plot Manuscript[modifier | modifier le code]

Concernant un ancien manuscrit maçonnique disparu, connu sous l'appellation de "Plot Manuscript", René Guénon a écrit, dans un compte-rendu d'article publié dans la revue Études Traditionnelles (mars 1938)[1]: "Dans un autre article est étudié ce qu'on appelle le "Plot Manuscript", c'est-à-dire un ancien manuscrit maçonnique qui n'a jamais été retrouvé et qu'on connaît seulement par les citations qu'en fait le Dr Robert Plot dans sa Natural History of Staffordshire, publiée en 1686. Nous noterons à ce propos que, si l'on considère d'une part l'attitude de dénigrement prise par ce Dr Plot à l'égard de la Maçonnerie, et d'autre part sa connexion avec Elias Ashmole, il y a quelque chose qui ne contribue guère à rendre vraisemblable le rôle initiatique que certains attribuent assez gratuitement à ce dernier. D'un autre côté, il est assez curieux de trouver chez le Dr Plot la "source" d'un des arguments que fait valoir, contre la filiation"opérative" de la Maçonnerie moderne, M.Alfred Dodd dans son livre sur Shakespeare dont nous avons parlé le mois dernier: il s'agit de l'édit abolissant la Maçonnerie sous Henry VI."

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Repris dans l'ouvrage posthume de René Guénon Études sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage, tome 1, pages 288-9, édition 2012, paru aux Éditions Traditionnelles (ISBN: 2-7138-0204-0), il s'agit du compte-rendu d'un article paru dans la revue Speculative Mason (numéro de janvier 1938).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :