Robert Osserman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Robert Osserman en 1984 à Berkeley (coll. MFO[1])

Robert Osserman (19 décembre 1926 à New York – 30 novembre 2011 à Berkeley) est un mathématicien américain.

Élevé dans le Bronx, il étudie à la Bronx High School of Science dont il sort diplômé en 1942, puis à l'université de New York. Il soutient sa thèse de doctorat Contributions au problème du type (sur les surfaces de Riemann) en 1955 à l'université Harvard, sous la tutelle de Lars Ahlfors[2].

Il rejoint en 1957 l'université Stanford, où il a été ensuite professeur émérite. Il y rejoint le Mathematical Sciences Research Institute (MSRI) en 1990[3].

Il a travaillé sur la théorie géométrique des fonctions (en), sur la géométrie différentielle, sur une théorie des surfaces minimales qui intègre ces deux approches, sur l'inégalité isopérimétrique et sur d'autres sujets touchant à l'astronomie, la géométrie, la cartographie et l'analyse complexe.

Osserman a également dirigé le département des mathématiques à l'Office of Naval Research (bureau de la recherche navale), il a bénéficié d'une bourse Fulbright pour être maître de conférences à l'université de Paris, et il a reçu une bourse Guggenheim alors qu'il se trouvait à l'université de Warwick.

Il a publié de nombreux livres et contribué à la promotion des mathématiques, notamment par des interviews avec des célébrités telles que Steve Martin[4] et Alan Alda[5].

Livres[modifier | modifier le code]

  • Two-dimensional calculus (calcul infinitésimal en dimension 2) (éd. Krieger, 1977)
  • Survey of minimal surfaces (Revue sur les surfaces minimales) (1986)
  • Poetry of the universe – a mathematical exploration of the cosmos (la poésie de l'univers : une exploration mathématique du cosmos) (Random House, 1995)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Robert Osserman » (voir la liste des auteurs).

  1. Autres photos.
  2. (en) Robert Osserman sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. (en) Notice biographique sur le site du MSRI.
  4. (en) Sara Robinson, Mathematical One-Liners Exert a Magical Draw (2003) sur le site de la SIAM.
  5. (en) M*A*T*H: Alan Alda in conversation with Bob Osserman, sur le site du MSRI.